Subscribe

Sur la route de la chanteuse Kiddo

Sa licence de droit en poche, Anna Chalon, alias Kiddo, se consacre à plein temps à la musique. A 23 ans, elle sort Where to ?, son premier album. Rencontre avec la jeune chanteuse installée à New York.

Votre mère, la réalisatrice et actrice Zabou Breitman, est très connue en France. Ne redoutez-vous pas le syndrome de la “fille de” ?

Non. J’ai la chance de très bien m’entendre avec mes parents et je ne vois pas pourquoi ne pas en profiter. Si un de mes parents avait été médecin, je n’aurais pas hésité à faire un stage dans son hôpital ! Aux Etats-Unis, personne ne sait que ma mère est célèbre et les gens ont sur moi un regard plus objectif. Les compliments que j’ai ici me permettent d’apprécier ceux que l’on me fait à Paris.

Où avez-vous écrit Where to ? ?

Un peu partout ! Mes voyages constituent le cœur du disque. L’écriture, qui a duré un an, a commencé à Londres et s’est poursuivie à Boston, Paris et New York. Une  des chansons s’intitule North Caroline, une autre La parisienne. C’est aussi un album post-rupture, il correspond à ma découverte du célibat.

Comment composez-vous ?

J’écris d’abord des accords à la guitare, puis je cherche une mélodie que j’enregistre et que je retravaille. Une fois trouvée la structure de la chanson, je m’attaque au texte. J’écris seule ou avec l’aide de ma parolière. C’est ensuite le réalisateur qui, avec les musiciens, se charge de l’arrangement. J’ai toujours un titre de référence qui correspond à une ambiance, un style que j’aimerais retrouver dans la chanson – par exemple Back to black d’Amy Winehouse.

Quels liens avez-vous avec les Etats-Unis ?

Ma mère est canadienne et j’ai baigné dans la culture nord-américaine, que ce soit à travers les films, la musique, la gastronomie et des fêtes comme Halloween. Enfant, je suis souvent venue sur le continent américain, par exemple pour rendre visite à ma famille au Canada et à Los Angeles. Chaque fois que j’y allais, j’avais envie de rester !

Pourquoi vous être installée à New York ?

La scène musicale new-yorkaise est extraordinaire. Rien à voir avec Paris ! Si je le voulais, je pourrais jouer tous les soirs dans les open mic de la ville. C’est un moyen très simple de se produire sur scène et de rencontrer de nouveaux artistes.

Des projets pour la suite ?

Pour l’instant, je me consacre à la sortie de l’album, en France et aux Etats-Unis. Je vais aussi faire une petite tournée de concerts sur la côte Est des Etats-Unis et en février, je serai en concert à Pianos à New York.

www.kiddomusic.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Le nouveau météore d’IndochineLe nouveau météore d’Indochine La République des Météors est le onzième opus studio très attendu d’Indochine. À 50 ans, le chanteur Nicola Sirkis est à la tête du mythique groupe de rock français qui va célébrer ses 30 […] Posted in Music
  • L’énergie expérimentale d’Émilie SimonL’énergie expérimentale d’Émilie Simon La reine française de l'électro, souvent comparée à Björk, s'installe à New York pour quelques mois, le temps d'écrire et de composer un nouvel album. Emplie d'une nouvelle énergie, la […] Posted in Music