Subscribe

Susan Rice renonce à être secrétaire d’Etat

L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU Susan Rice a renoncé à briguer le poste de secrétaire d’Etat, alors que son éventuelle nomination par le président Barack Obama avait provoqué une levée de boucliers de parlementaires républicains, a annoncé jeudi la Maison Blanche.

Le président Obama, dans un communiqué, a dit avoir pris acte de cette décision mais dénoncé les attaques “injustes” contre Mme Rice, qui restera à la tête de la représentation américaine aux Nations unies, a-t-il précisé. M. Obama a dit avoir parlé jeudi à Mme Rice et avoir “accepté sa décision de ne plus être candidate au poste de secrétaire d’Etat”. Il a salué une haute fonctionnaire “extraordinairement capable, patriote et passionnée”. “Je suis heureux que Susan ait accepté de continuer à être ambassadrice aux Nations unies, et une membre très importante de mon cabinet et de mon équipe de sécurité nationale”, a ajouté M. Obama.

Mme Rice avait été la cible de critiques acerbes de parlementaires républicains – dont les voix auraient été nécessaires pour entériner sa nomination au Sénat- en raison de ses prises de position dans les médias juste après l’attaque meurtrière contre le consulat américain de Benghazi en Libye. nCes élus soupçonnaient Mme Rice et la Maison Blanche d’avoir délibérément cherché à tromper les Américains, quelques semaines avant l’élection présidentielle, sur le caractère terroriste de cette attaque. M. Obama a de fait dit “profondément regretter les attaques injustes et trompeuses contre Susan Rice ces dernières semaines”. Mais il a aussi estimé que sa décision de ne pas briguer la succession d’Hillary Clinton au département d’Etat démontrait “sa force de caractère”.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related