Subscribe

Sylvie Testud au festival Focus on French Cinema

Douze films, cinq avant-premières américaines et l’actrice Sylvie Testud en tête d’affiche. Greenwich va vivre au rythme éclectique du cinéma français avec la 6ème édition du festival Focus on French Cinema qui se tiendra du 9 au 11 avril à Purchase College.

« Nous voudrions dire à nos amis américains qu’il n’y a pas que Paris », explique Catherine Lamairesse, fondatrice et co-présidente du festival Focus on French Cinema, le rendez-vous annuel du cinéma francophone dans le Westchester.

La comédienne-écrivain Sylvie Testud sera l’invitée d’honneur de cette édition. Le film Gamines (Sisters) d’Éléonore Faucher, dans lequel elle tient le premier rôle assurera l’ouverture du festival le vendredi 9 avril au soir pour l’opening night gala. Adapté du roman éponyme de la comédienne, le film revient avec humour et tendresse sur son enfance tourmentée.

« C’est joyeux, pertinent, enlevé », se réjouit Renée Armory Ketcham, organisatrice de l’événement. Par un heureux hasard, la venue de l’actrice vedette coïncide avec la sortie du film Lourdes, un autre film de Sylvie Testud, très bien accueilli par la critique américaine.

Apres la projection de Gamines, le public aura droit à une dégustation de mets concoctés par huit chefs-cuisiniers, conçue comme une promenade gourmande avec des mignardises belges. Le tout dans une ambiance jazzy, puisque la diva camerounaise du rythm’n’blues, la chanteuse Kaïssa, assurera un concert privé.

Le lendemain matin, une table-ronde avec les invités et les profs de Purchase College, du conservatoire et de cinéma studio est organisée ainsi qu’un échange de 2 heures autour d’un petit-déjeuner avec les acteurs.

Autres stars du grand écran, Léa Fazer, la réalisatrice de la comédie Ensemble c’est trop ou le duo de réalisateurs belges Guillaume et Stéphane Malandrin, les réalisateurs du thriller Où est la main de l’homme sans tête, viendront présenter leurs films en avant-première. Le film Rapt, de Lucas Belvaux, avec l’acteur Yvan Attal, clôturera le festival en beauté.

Éclectique

Avec des films issus des quatre coins du monde francophone, le festival mise avant tout sur la diversité de sa programmation afin de présenter au public américain des films qui ne soient pas cantonnés au cinéma franco-français. Une spécificité qui, à force, devient réductrice.

Des comédies familiales comme Le Vilain, des thrillers de qualité avec L’empreinte de l’Ange ou Rapt, tous les deux adaptés d’histoires réelles, des films plus dramatiques comme Versailles ou J’ai tué ma mère ou encore l’adaptation cinématographique du roman de Muriel Barbery Le Hérisson, qui a connu un énorme succès dans les clubs de lecture, viendront enrichir la programmation.

« Bien qu’il n’y ait pas de thème précis, la tendance cette année tournera autour de l’émotion psychologique », explique Renée Armory Ketcham. Ce sera le cas avec les films Rapt ou Non ma fille, tu n’iras pas danser de Christophe Honoré.

Coup de cœur des organisatrices du festival, le film franco-tchadien Sexe, gombo et beurre salé, un petit ovni du réalisateur Mahamat Saleh Haroun sur la communauté africaine à Bordeaux. Ou le film La première étoile, une comédie familiale sur une famille antillaise  au ski.

Pour la première fois cette année, une sélection de courts-métrages sera aussi présentée en continu tout au long du week-end. Tous les films seront projetés en français, sous-titrés en anglais, afin de satisfaire un public varié, des plus jeunes aux plus âgés. Le festival, qui se donne aussi une mission éducative, impliquera les élèves cinéphiles de la région et leurs professeurs.

Avec 4 000 spectateurs l’an dernier, Focus a déjà réussi le pari de déplacer les foules. Le public, une population mixte composée de familles et d’étudiants, se compose de beaucoup de Français mais aussi de plus de 50 % d’Américains. Une belle réussite pour les organisatrices de l’événement qui inscrivent le cinéma francophone au cœur d’une cinématographie internationale et contribuent à donner une image sensible de la culture française, loin des stéréotypes plaqués.

Et pour que cinéma rime avec solidarité, 20 % des recettes du festival seront reversées à Action contre la Faim. « Car l’eau, c’est la vie », conclut Renée Armory Ketcham.

Information pratiques :

Le festival Focus on French Cinema se tiendra du 9 au 11 avril à Purchase College, au nord de New York.

Des navettes seront mises à disposition pour la soirée de l’Opening Night vendredi depuis la gare de Port Chester, accessible via la ligne MetroNorth New Haven à partir de Grand Central (réservations avant le 9 avril sur info@focusonfrenchcinema.com). Un service de baby-sitting sera également assuré samedi et dimanche de 12pm à 6pm, à condition de réserver en avance (info@focusonfrenchcinema.com.)

Adresse :

Pepsico Theater du Performing Arts Center de Purchase College

735 Anderson Hill Road

Purchase College

Site : www.focusonfrenchcinema.com/

Email : info@focusonfrenchcinema.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related