Subscribe

Tatiana de Rosnay :

Avec Elle s‘appelait Sarah*, Tatiana de Rosnay signe son neuvième roman. Paru en mars en France, en juin aux États-Unis, l’ouvrage figure déjà sur la liste des meilleures ventes de l’été.

 

16 juillet 1942. La police française fait irruption dans un appartement du Marais à Paris. Le petit Michel, paniqué, se cache dans un placard. Sa grande soeur Sarah, dix ans, l’enferme et emporte la clé avec elle , mais elle est arrêtée. Comme Sarah, des milliers de juifs prendront le chemin des geôles allemandes ce soir là. C’est cet événement historique que Tatiana de Rosnay a choisi comme sujet de son dernier livre intitulé Elle s’appelait Sarah*.

 

Auteur de mère anglaise et de père franco-mauricien, née en 1961, Tatiana de Rosnay écrit son premier roman à l’âge de dix ans. Un cahier d’écolier pour seul outil, son intention est claire, « imaginer, intriguer et divertir. » Après une enfance passée entre Boston et Paris, c’est à l’université de East Anglia en Angleterre, que Tatiana entreprend des études littéraires. De retour en France, elle débute une carrière de journaliste pour le magazine américain Vanity Fair. En 1992, elle publie son premier roman l’Appartement témoin. Elle renouvelle l’expérience trois ans plus tard avec un receuil de nouvelles, puis ne s’arrête plus.

 

Mémoire du passé

Ladultère, le divorce, les passés enfouis et les mystères constituent souvent la toile de ses romans. Tatiana ose aussi aborder des sujets plus graves comme le don d’organe dans Le coeur d’une autre, sorti en 1998. Aujourd’hui avec Elle s ‘appelait Sarah*, elle souhaite faire passer un message simple « n’oublions pas ce qui s’est passé ! » Pour porter à la connaissance du plus grand nombre la rafle du Vel’d’Hiv, le roman a été traduit en quinze langues et les droits vendus au producteur français Stéphane Marsil. Le scénario du film vient d’être achevé et le choix des acteurs est en train d’être discuté. Jodie Foster pourrait incarner l’héroïne du roman.

 

En parallèle de l’écriture de ses ouvrages, Tatiana est scénariste. Elle a travaillé pour la série « Affaires Familiales », diffusée pendant l’été 2000 sur TF1. Elle poursuit également son activité de journaliste. Elle collabore régulièrement avec le magazine Elle où elle participe aux rubriques « C’est Mon Histoire » et « Une journée avec… » Elle est aussi critique littéraire pour le magazine Psychologie et prépare actuellement la rentrée littéraire française. Alors quel livre trônera en tête des gondoles au mois de septembre ? « Il y a des bonnes feuilles, le nouveau Amélie Nothomb est très très bien », glisse-t-elle.

 

*La version anglaise est publiée sous le titre Sarah’s Key

 

Nous avons assisté à la présentation du livre de Tatiana de Rosnay à New York en juillet dernier. Nous lui avons posé quelques questions. L’auteur revient sur le choix du thème, des personnages et explique pourquoi elle revient à sa langue maternelle.

Ecouter les explications de Tatiana de Rosnay.

Choix du thème {{a:1}}

Choix de la langue {{a:2}}

Choix des personnages {{a:3}}


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related