Subscribe

Tempêtes : Près de 200 morts dans les tornades qui ravagent le sud-est des Etats-Unis

Les violentes tempêtes qui balaient depuis plusieurs jours le sud des Etats-Unis ont fait près de 200 morts, selon un décompte établi jeudi, laissant dans leur sillage un paysage de ruines et de désolation.

Dans le seul Etat de l’Alabama (sud), au moins 128 personnes ont été tuées en raison de tornades et des intempéries mercredi, a indiqué jeudi l’Agence des gestion des catastrophes. Jeudi matin, les médias américains diffusaient des images d’habitants de cet Etat contemplant, stupéfaits, leurs quartiers entièrement dévastés par le passage de la tempête.

Le président Barack Obama a ordonné mercredi soir que le gouvernement “agisse rapidement” pour porter secours à l’Alabama. “Nos pensées vont vers tous ceux touchés par cette catastrophe”, a ajouté M. Obama sur le compte Twitter de la Maison Blanche.

Ces tempêtes pourraient être la catastrophe naturelle la plus meurtrière aux Etats-Unis depuis le passage de l’ouragan Katrina en 2005 (1.500 morts) et les tornades d’avril 1974 (310 morts), selon le site Accuweather.com.

L’état d’urgence a été déclaré en Alabama, Arkansas (11 morts), Kentucky, Mississippi (32 morts), Missouri (3 morts), Tennessee (3 morts) et Oklahoma et la garde nationale a été appelée à la rescousse pour participer aux secours.

Près de 300 tornades ont été enregistrées depuis le début des tempêtes vendredi dernier, dont 130 pour la seule journée de mercredi, selon la Météorologie nationale (NWS). Une brève accalmie est attendue jeudi ou vendredi, avant l’arrivée d’un nouveau système orageux accompagné de fortes pluies samedi.

Une tornade dans la soirée de mercredi a particulièrement touché la ville de Tuscaloosa, qui abrite l’université d’Alabama. Le maire Walter Maddox a dit sur CNN que “des pâtés de maisons entiers avaient été anéantis”. “Il y a certains endroits de la ville que je n’arrive même plus à reconnaître”, a-t-il ajouté.

Au total, les intempéries pourraient concerner jusqu’à 21 Etats américains, sur une zone allant des Grands lacs au golfe du Mexique et à la côte Atlantique.

Dans l’Arkansas, “il y a des arbres abattus, des coupures d’électricité, des maisons endommagées (…) et beaucoup d’inondations en cours”, a raconté à l’AFP Renee Preslar, porte-parole du services d’urgence de l’Etat.

Des centaines de personnes ont été évacuées dans le Missouri (centre) après la rupture de digues, en particulier celles de la Black River à Poplar Bluff. Les images de télévision montraient des équipes de secours bravant des rivières en furie pour aller délivrer des personnes restées bloquées par les eaux. Des responsables envisageaient de rompre volontairement certaines digues pour faire baisser le niveau des rivières, si haut par endroit que des péniches se sont retrouvées coincées sous des ponts.

La Croix Rouge américaine a indiqué que 2.700 personnes avaient passé la nuit de mercredi à jeudi dans des refuges dans 12 Etats.

Ces intempéries interviennent après un début de printemps très pluvieux et un hiver marqué par de fortes chutes de neige, qui ont engorgé les rivières et saturé les sols.”Cela produit des inondations importantes voire record”, a expliqué Jim Keeney, un responsable de la NWS.

Perturbations limitées dans le temps, les tornades ont une durée de vie de quelques minutes à une demi-heure, mais leur intensité, avec des vents pouvant dépasser les 150 à 200 km/h, peut se révéler dévastatrice.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related