Subscribe

The Irremovable Donald Trump

Much to everyone’s surprise, the U.S. president seems set to lead the dance until the music stops. What’s more, his voters are increasingly enthusiastic and his opposition is paralyzed. Ronald Reagan earned the nickname “the Teflon President” during the 1980s because nothing seemed to affect him or hamper his popularity, despite his mistakes and a…

Subscribers Only

To be able to access this article,
log in or subscribe to France-Amérique.

  • I am amused by this French political critique. As for any accuracy in interpreting American politics as it may or may not be who among you could ever really understand unless you are an American. Thank you kindly for your interest and more so for your genuine friendship people of France. Vive la France!
    Merci beaucoup!

  • Vous dites “la Constitution des Etats-Unis… texte sacré et les institutions qui en découlent forment la véritable protection contre le trumpisme ; le fédéralisme, le Congrès, les juges”: et bien justement non, ce systeme n’est pas une protection. Ce président a le pouvoir de nommer un juge qui fera pencher la balance en sa faveur et qui d’ores et déjà proclame protéger les irrégularités de Trump. Et les différents Etats et leurs juges vont s’épuiser à défaire et refaire ce que Trump aura démoli. Le Congrès pourrait ne pas tant changer. Vous oubliez aussi la technologie d’aujourd’hui. Le hackage technique d’internet ou des boites de vote, et les manipulations des social media par la Russie et l’Iran (entre autres) rendent la Constitution et le libre arbitre illusoires. Tout est manipulé.

    Enfin, je dirai que Trump et tout ce que vous avez décrit est le fait d’un pervers narcissique. C’est vrai que cette pathologie déboussole toujours les interlocuteurs d’un pervers et il est conseillé tout simplement d’en fuir la présence et la conversation, bref de fuir sa toxicité. Ceux qui s’y habituent ou relativisent sont perdus. Alors je vous en prie, vous comme d’autres journalistes, ne vous y habituez pas!!! Dans le cas d’un président U.S pervers narcissique qui préfèrera que le monde coule (le bouton rouge et les provocations), je ne vois que la dénonciation de cette pathologie par le corps médical (mais leur serment le leur interdit) ou un assassinat.

  • First, you don’t live with this and you are not obligated to see his disgusting grimaces and hear his abusive language as we Americans are subjected to every single day. He remains a loathsome human being, and extremely childish and is becoming ever more repellent. We Americans live in a country where stupidity is tolerated and mediocrity applauded. Rudeness and tyranny are closely related; (even a stable) genius and evil are not compatible.

  • Related