Subscribe

Thierry Henry retourne dans l’arène avec les Red Bulls

Thierry Henry enfilera pour la première fois le maillot des New York Red Bulls contre l’équipe anglaise de Tottenham Hotspurs jeudi 22 juillet, pour un tournoi international. Mercredi, en conférence de presse, il n’a pas caché sa volonté de tourner la page du Mondial raté et de reprendre la compétition au plus vite.

« Je ne sais pas si je vais être titulaire, mais une chose est sûre, je vais jouer », lance le nouvel attaquant des Red Bulls devant un parterre de journalistes venus du monde entier, à l’occasion de la présentation du tournoi New York Football Challenge. Ce tournoi, qui débute demain et qui aura lieu jusqu’au 25 juillet au Red Bull Arena, verra s’affronter les équipes anglaises des Tottenham Hotspurs et de Manchester City, la formation portugaise du Sporting Lisbonne et la franchise new-yorkaise.

Pour le match d’ouverture de jeudi soir entre les Red Bulls, deuxième de la conférence Est de la Major League Soccer, et les Spurs, quatrième du dernier championnat anglais, tous les regards seront tournés vers la nouvelle idole du soccer américain, Thierry Henry. Une semaine après une présentation officielle en « grande pompe », l’ancien attaquant d’Arsenal semble souriant, enthousiaste à l’idée de retrouver le pré vert. « Les entraînements de cette semaine m’ont mis en appétit, j’ai faim de ballon et j’ai surtout envie de redémarrer au plus vite avec mes nouveaux coéquipiers, » précise Thierry Henry.

Même s’il est loin d’être à 100 % de ses capacités physiques, l’attaquant s’enthousiasme : « Ça va être beau de voir un nouveau stade, de nouveaux supporters, une nouvelle ambiance, » souligne l’ex-capitaine des Bleus. Sa première apparition sous le maillot des Red Bulls se fera contre les Tottenham Hotspurs de l’international anglais Jermaine Defoe et du Français Younès Kaboul. Les Spurs, ennemis intimes des gunners d’Arsenal, son club de 1999 à 2007. « Tout le monde me le dit », sourit l’attaquant français, qui précise « qu’au moins, je reverrai certains de mes adversaires du championnat anglais ».

Après une saison en demi-teinte au FC Barcelone et un Mondial complètement râté en 2010, le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France semble avoir tourné la page sud-africaine et voit son avenir new-yorkais radieux : « Même si l’épisode de l’équipe de France de cet été a été désastreux et restera à jamais dans les mémoires, il faut aller de l’avant », déclare Thierry Henry. « Ce tournoi va lancer ma saison, » annonce-t-il, ajoutant « que la concentration sera à son niveau maximum afin d’acquérir au plus vite des automatismes avec mes nouveaux coéquipiers et de me fondre dans le collectif. »

Prochaine étape dans la carrière de ce monstre sacré du football mondial, demain soir au côté du meilleur buteur des Red Bulls, le Colombien Juan Pablo Angel.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related