Subscribe

Tiger Woods: sa femme veut divorcer, son médecin est accusé de dopage

L’annonce de l’interruption de sa carrière n’a pas mis fin au scandale: Tiger Woods reste empêtré dans ses affaires d’adultères, alors que sa femme serait sur le point de demander le divorce et que son médecin canadien est accusé de vente de produits dopants.

La femme du célèbre golfeur, l’ex-mannequin Elin Nordegren, s’apprête à demander le divorce, affirment mercredi plusieurs médias américains comme ABC, NBC et le magazine People. “Elle a l’intention de quitter Tiger”, a ainsi affirmé une source proche de la jeune femme au magazine spécialisé dans la vie des célébrités.

Après une tempête médiatique qui a vu le nom du sportif le mieux payé au monde associé à une dizaine de maîtresses présumées, Tiger Woods a reconnu la semaine dernière des relations extra-conjugales et décidé de mettre sa carrière en suspens pour “être un meilleur époux, un meilleur père et une meilleure personne”.

Mais selon une autre source anonyme, citée par People, cela n’a pas suffi à convaincre Elin Nordegren: “elle a pris sa décision. Pas besoin de tergiverser: il ne changera jamais”, dit cette source.

Le magazine cite aussi un avocat spécialisé dans les divorces et selon lequel la mère des deux enfants de Tiger Woods, qui est apparue sans son alliance depuis que le scandale a éclaté, aurait rencontré des avocats pour revoir son contrat de mariage.

Si elle se confirme, cette séparation devrait ravir la Suède, le pays d’origine de Mme Woods où sur 2.565 personnes interrogées récemment par la chaîne TV4, 63% estimaient que leur compatriote devrait quitter le golfeur.

Autre mauvaise nouvelle pour le golfeur de plus en plus esseulé, que plusieurs sponsors comme Accenture, AT&T, Gatorade ou Gillette envisagent de lâcher ou ont déjà lâché: quatre chefs d’accusation pour vente de produits dopants ont été retenus mercredi contre le médecin canadien qui l’a soigné l’an dernier.

Le Dr Galea, qui a soigné des centaines de sportifs, a aidé notamment Tiger Woods durant ses six mois de rééducation post-opératoire, consécutive à la reconstruction de son genou gauche fin juin 2008.

Il sera inculpé vendredi à Toronto sous quatre chefs d’accusation liés à la vente d’Actovegin, un extrait de sang de veau supposé agir sur la chaîne respiratoire des cellules et le métabolisme énergétique.

Interdit au Canada et aux Etats-Unis, l’Actovegin est disponible et autorisé dans certains pays européens: il est par exemple utilisé par les médecins de l’équipe de football du Bayern Munich en Allemagne pour accélérer la cicatrisation des joueurs touchés par une déchirure musculaire.

“Cette affaire n’est pas liée à Tiger Woods”, a protesté l’avocat du Dr Galea, Brian Greenspan, tout en reconnaissant que le médecin consommait des hormones de croissance, mais qu’il n’en prescrivait jamais.

Seule bonne nouvelle pour l’homme à la casquette: les journalistes sportifs qui travaillent pour la coopérative de presse américaine AP ont élu mercredi Tiger Woods “athlète de la décennie”, devant le cycliste américain Lance Armstrong, et le joueur de tennis suisse Roger Federer.

Pour de nombreux observateurs, infidèle ou pas, Tiger Woods, l’homme aux 14 titres majeurs, fait partie du club très fermé des champions qui ont dominé outrageusement leur discipline à l’instar d’un Bjorn Borg au tennis ou d’un Carl Lewis et d’un Sergey Bubka en athlétisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related