Subscribe

Tour de France : Armstrong à deux doigts du maillot jaune

L’Américain Lance Armstrong est revenu à la hauteur du Suisse Fabian Cancellara, toujours maillot jaune de l’épreuve, après la victoire de sa formation Astana dans la 4e étape, un contre-la-montre par équipes de 39 kilomètres mardi à Montpellier (sud).

Cancellara et Armstrong, classés dans le même temps, ont été départagés par leurs performances dans le contre-la-montre inaugural samedi dernier à Monaco, soit une marge de 22 centièmes de seconde.

Au classement général, Cancellara et Armstrong précèdent désormais Alberto Contador, le favori espagnol de la course, de 19 secondes.

Armstrong, septuple vainqueur de l’épreuve, était virtuellement maillot jaune à 8,5 kilomètres de l’arrivée, quand son équipe précédait la formation Saxo Bank de Cancellara de 41 secondes.

Sur la partie finale, la plus roulante, les Astana ont légèrement baissé de rythme par rapport au Bernois, omniprésent dans les derniers kilomètres, et à ses coéquipiers qui ont repris une seconde.

“C’est plus qu’incroyable, c’est le timing suisse”, a réagi Cancellara qui a tiré un “grand (coup de) chapeau” à ses coéquipiers: “On peut être fier de ça.”

 “Pas de regrets” (Armstrong)

Armstrong, qui pouvait espérer récupérer le maillot jaune 1444 jours après l’avoir porté une dernière fois sur le podium des Champs-Elysées, au terme de son septième Tour de France victorieux, a estimé qu’il ne devait pas nourrir de regrets.

“L’équipe a fait le maximum, cela aurait été décevant si on avait eu des problèmes. On continuera à bien dormir, la course est encore longue”, a déclaré le Texan qui est revenu à la compétition cette année alors qu’il approche de son 38e anniversaire.

Armstrong a pu se consoler avec le succès collectif, six coureurs arrivant dans le même temps (avec Contador, Klöden, Leipheimer, Paulinho et Zubeldia). Le groupe kazakh a devancé de 18 secondes une impressionnante formation Garmin qui a accompli les deux tiers du parcours à cinq coureurs seulement (Vande Velde, Zabriskie, Wiggins, Hesjedal, Millar).

Dans cette étape, l’équipe italienne Liquigas du Tchèque Roman Kreuziger et de l’Italien Vincenzo Nibali a pris la 4e place à 58 secondes devant la Columbia du Britannique Mark Cavendish, moins en vue qu’espéré au lendemain de son coup de force sur la route de la Grande-Motte, à 59 secondes.

Pour le vainqueur sortant, l’Espagnol Carlos Sastre, le débours a atteint 1 min 38 sec. Son équipe Cervélo s’est classée à la huitième place de l’étape.

Evans perd gros

Des candidats à la victoire finale, Cadel Evans, deuxième du Tour ces deux dernières années, est le principal perdant de cette chaude journée dans l’Hérault.

L’Australien a abandonné 2 min 35 sec à Armstrong et à Contador au terme d’une étape-cauchemar pour son équipe Silence qui a perdu très vite deux de ses hommes (Van den Broeck, Scheirlinckx) et a attendu un troisième (Vansummeren).

Le Russe Denis Menchov (Rabobank) a lâché pour sa part 2 min 20 sec à Contador et Armstrong. Le vainqueur du dernier Giro a chuté sans gravité dès les premiers hectomètres, dans un virage fatal à d’autres coureurs, notamment le champion du monde italien Alessandro Ballan (Lampre).

D’autres chutes se sont produites sur ce parcours acrobatique dans sa première partie, sur des routes étroites tracées dans la garrigue, avant

le retour vers Montpellier. Entre autres, celle du Néerlandais Piet Rooijakkers qui n’a pu rallier l’arrivée.

“Ce matin, j’ai dit à Alberto (Contador): on va tout faire pour gagner l’étape”, a commenté Armstrong après la course en soulignant: “Aujourd’hui, le Tour est fini pour certains coureurs…”

Mercredi, la 5e étape, favorables aux sprinteurs, relie Le Cap d’Agde à Perpignan (196,5 km).

La course quitte le bord de mer pour mettre le cap vers l’intérieur des terres, grimper deux modestes côtes, le col de Feuilla et la côte de Treilles, à 80 kilomètres de l’arrivée, avant de rejoindre le littoral.

Le final ramène vers le nord pour rallier Perpignan (117.000 habitants) où l’arrivée est installée au bout d’une ligne droite de 380 mètres.

La Grande Boucle est déjà venue à 35 reprises dans la ville dont la gare fascinait tant le peintre Salvador Dali qui y vit un jour dans un éclair le… centre du monde.

Départ du Cap d’Agde à 10h45 GMT, arrivée à Perpignan vers 15h13 GMT (prévision à 44 km/h de moyenne).

 

Classement général du Tour de France après la 4e étape, courue mardi à Montpellier :

1. Fabian Cancellara (SUI/SAX) 10h38:07.

2. Lance Armstrong (USA/AST) à 0:00.

3. Alberto Contador (ESP/AST) 0:19.

4. Andreas Klöden (GER/AST) 0:23.

5. Levi Leipheimer (USA/AST) 0:31.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related