Subscribe

Tour de France : Cavendish gagne, Armstrong se replace

Le Britannique Mark Cavendish (Columbia) a remporté la troisième étape du Tour de France, marquée par une offensive de son équipe dont Lance Armstrong a tiré profit, lundi à la Grande-Motte.

Le septuple vainqueur de l’épreuve a pris 41 secondes à l’ensemble de ses rivaux pour le maillot jaune. Il est remonté à la troisième place du classement général derrière le Suisse Fabian Cancellara, toujours maillot jaune, et l’Allemand Tony Martin, un coéquipier de Cavendish.

Pour le gain de cette étape de plaine de 196,5 kilomètres, Cavendish a réglé un groupe de 27 coureurs pour signer son deuxième succès en deux jours après celui de Brignoles (Var), son sixième dans le Tour.

Durant cette journée ventée, la quasi-totalité favoris du Tour ont été piégés par une bordure provoquée par l’ensemble de l’équipe Columbia à 32 kilomètres de l’arrivée.

Un bras de fer

La course, contrariée par un vent longtemps défavorable (37 km/h dans les quatre première heures), s’est alors enflammée sur la brutale accélération des hommes de l’Américain George Hincapie, l’ancien complice d’Armstrong, à la sortie de la Camargue.

Le groupe, dans lequel figurait Cancellara, a repris très vite les quatre échappés (Dumoulin, Bouet, De Kort, R. Pérez) partis à l’avant dès le départ donné à la sortie de Marseille.

Le bras de fer, impitoyable, s’est prolongé jusqu’à l’arrivée. Les deux coéquipiers d’Armstrong présents dans le groupe (Zubeldia, Popovych) ont collaboré dans les 15 derniers kilomètres.

L’équipe Skil, qui dispute pour la première fois le Tour, a travaillé également dans cette échappée survoltée. Elle est parvenue à placer six coureurs dans le groupe qui s’est disputé la victoire au pied des Pyramides de la station languedocienne.

Sur la ligne, Cavendish a conclu sans surprise le travail de ses équipiers. Il a devancé d’une longueur pleine le Norvégien Thor Hushovd qui n’a pu le remonter.

Le Français Cyril Lemoine, un néophyte du Tour, a pris la troisième place devant deux autres Français, Samuel Dumoulin et Jérôme Pineau.

Au classement général, Cancellara précède désormais l’Allemand Tony Martin de 33 secondes à la veille du contre-la-montre par équipes de Montpellier (39 km)Armstrong, troisième à 40 secondes, est passé devant son coéquipier, l’Espagnol Alberto Contador, quatrième à 59 secondes.

Selon le témoignage d’un coureur (Le Mével) placé dans sa roue, c’est d’ailleurs Contador qui a lâché prise et provoqué la cassure au niveau de la 30e position dans le peloton sur l’offensive des Columbia.

“Courir comme des juniors”

“Ce n’était pas prévu, a déclaré Cavendish. On savait qu’il y avait du vent, un changement de direction. On a réussi à faire le trou. On est ici pour gagner”. Et d’ajouter un coup de griffe à l’égard des autres équipes: “Si les autres veulent courir comme des juniors, ils vont avoir des résultats comme des juniors.”

“On a ciblé huit jours où l’on peut gagner”, a ajouté le coureur de l’île de Man, qui a conforté son maillot vert du classement par points. “J’espère que je peux gagner plus que l’an dernier (quatre succès)”.

“J’ai été là au moment juste”, a expliqué pour sa part Cancellara. “J’ai eu des informations de ma voiture pour me signaler ce virage. Il y avait vent de côté. Après, c’était facile de rester là, au calme, de ne pas dépenser d’énergie en pensant au lendemain”.

“Bien sûr, j’étais le seul de mon équipe à l’avant mais c’est le sport”, a reconnu le Bernois de la formation Saxo Bank en avouant: “On ne pensait pas qu’il y aurait une bordure comme ça !”

Classement

Points (général):

1. Mark Cavendish (IDM/THR) 70 pts
2. Thor Hushovd (NOR/CTT) 54
3. Samuel Dumoulin (FRA/COF) 36
4. Fabian Cancellara (SUI/SAX) 35
5. Maxime Bouet (FRA/AGR) 31

Étape (général) :

1. Mark Cavendish (IDM/THR) 5h01’24”
2. Thor Hushovd (NOR/CTT) “
3. Cyril Lemoine (FRA/SKS) “
4. Samuel Dumoulin (FRA/COF) “
5. Jerome Pineau (FRA/QST) “

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related