Subscribe

Tour de France: Nicki Sörensen s’impose à Vittel

Le Danois Nicki Sörensen (Saxo Bank) a remporté en solitaire la 12e étape du Tour de France, jeudi à Vittel, où l’Italien Rinaldo Nocentini (AG2R) a conservé le maillot jaune de leader.

Sörensen a précédé de 48 secondes ses anciens compagnons d’échappée, dans l’ordre le Français Laurent Lefèvre, l’Italien Franco Pellizotti, l’Allemand Markus Fothen, l’Espagnol Egoi Martinez et le Français Sylvain Calzati. Le septième homme de ce groupe, le Français Rémi Pauriol, a été lâché dans le final.

Le peloton, avec l’Espagnol Alberto Contador et l’Américain Lance Armstrong, s’est présenté sur la ligne avec un retard approchant les six minutes. Nicki Sörensen a démarré à 22 kilomètres de l’arrivée et n’a été suivi que par le seul Calzati. Leurs cinq compagnons les ont gardés en point de mire, à une quinzaine de secondes, puis se sont rapprochés.

Le Danois a démarré une seconde fois à 5400 mètres de la ligne pour creuser l’écart et enlever sa première victoire dans le Tour.

Dans cette étape de plaine de 211,5 kilomètres très ensoleillée dans l’est de la France, l’échappée a pris forme après les 65 premiers kilomètres parcourus à allure très soutenue. Le peloton, très vigilant jusque-là, a laissé l’écart grandir aux alentours de quatre minutes, le temps laissé par l’équipe AG2R du maillot jaune.

La différence a grandi en fin d’étape, sur les longues lignes droites menant à Vittel. Une chute, concernant notamment l’Américain Levi Leipheimer et l’Australien Cadel Evans, s’est produite dans les trois derniers kilomètres. Ses victimes doivent en conséquence être classées dans le même temps que le peloton.

Sörensen, qui est âgé de 34 ans, participe au Tour pour la 7e fois.

Plusieurs abandons (Furlan, Coppel, R. Feillu) ont été enregistrés en cours d’étape.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related