Subscribe

Tour de France: Serguei Ivanov s’impose en solitaire à Besançon

Le Russe Serguei Ivanov (Katusha) a remporté samedi à Besançon la 14e étape du Tour de France endeuillée par l’accident mortel survenu à une spectatrice.

Pour 5 secondes, l’écart le séparant désormais de l’Américain George Hincapie, l’Italien Rinaldo Nocentini (AG2R) a gardé le maillot jaune de leader à la veille de l’arrivée au sommet dans la station suisse de Verbier.

Pour le gain de cette étape de 199 kilomètres dans l’est de la France, disputée sous un ciel changeant avec des averses, Ivanov a distancé ses compagnons d’échappée à 11 kilomètres de l’arrivée.

Sur la ligne, le Russe a précédé de 16 secondes l’Irlandais Nicolas Roche devant le Néo-Zélandais Hayden Roulston, le Néerlandais Martijn Maaskant et le Français Sébastien Minard.

“A l’arrivée, j’étais vidé. J’ai eu du mal à reprendre mon souffle”, a déclaré le champion de Russie en titre, qui s’est imposé pour la deuxième fois dans le Tour, huit ans après son succès d’Aix-les-Bains.

Agé de 34 ans, Ivanov a donné à l’équipe russe Katusha, créée cette saison, sa première victoire dans le Tour. En avril dernier, il a remporté l’Amstel Gold Race, l’une des classiques de printemps.

L’échappée d’une douzaine de coureurs (Maaskant, Voigt, Ciolek, Timmer, Hincapie, Roche, Willems, Righi, Bennati, Ivanov, Le Mével, Minard, Roulston) a pris forme dès le 14e kilomètre mais a dû batailler sur une quarantaine de kilomètres avant que le peloton laisse partir le groupe.

Hincapie: un jaune virtuel

Les fuyards, qui ont perdu sur crevaison l’Allemand Jens Voigt, ont porté leur avance jusqu’à plus de huit minutes et demie (Km 137) avant que l’écart soit stabilisé par les coéquipiers de l’Espagnol Alberto Contador et de l’Américain Lance Armstrong.

Hincapie, qui comptait 5 min 25 sec de retard sur Nocentini au départ de Colmar, est resté longtemps maillot jaune virtuel avec la bénédiction de l’équipe d’Armstrong. Mais le New-Yorkais a vu l’avantage de l’échappée se réduire à cause de la poursuite menée par les AG2R dans les 50 derniers kilomètres, puis de l’accélération finale.

“Vincent Lavenu (manager d’AG2R) nous a laissé le choix de décider si on roulait derrière l’échappée. J’ai fait de même envers mes coéquipiers qui ont beaucoup travaillé jusqu’à présent. Ils ont préféré rouler pour garder ce maillot”, a expliqué Nocentini en remerciant ses compagnons.

Hincapie, 36 ans, le seul à avoir accompagné Armstrong dans ses sept Tours de France victorieux, est remonté cependant à la deuxième place du classement général, à 5 secondes de Nocentini et 1 seconde devant Contador.

Le Français Christophe Le Mével, présent dans l’échappée, a accédé à la cinquième place, à 43 secondes.

Cavendish sanctionné

Le Britannique Mark Cavendish a réglé le sprint du peloton pour la 13e place, plus de 5 minutes et demie après le vainqueur. Mais il a été rétrogradé au dernier rang du groupe (154e) pour avoir fermé la porte à son rival pour le classement par points, le Norvégien Thor Hushovd, porteur de ce maillot vert.

Sur la route du Tour, une sexagénaire a trouvé le mort en traversant devant un motard de la Garde Républicaine dans la localité de Wittelsheim (Haut-Rhin) après le passage de l’échappée.

En continuant sa course, la moto a blessé deux autres personnes qui ont été transportées à l’hôpital de Mulhouse. L’une souffre de douleurs cervicales, l’autre d’une fracture de la jambe.

Le précédent accident mortel sur le Tour datait de 2002 quand un garçonnet avait été fauché par un véhicule de la caravane publicitaire en traversant la route dans les Landes.

Dimanche, la 14e étape longue de 207,5 kilomètres entre Pontarlier et Verbier arrive en altitude, à 1468 mètres.

L’ascension finale, classée en première catégorie, présente sur 8,8 kilomètres en lacets une pente moyenne, plutôt régulière, de 7,5 %, pour cette deuxième des trois arrivées au sommet de l’épreuve.

Le Tour entre en Suisse après une dizaine de kilomètres, descend vers le lac de Neuchâtel et se dirige, par le bourg médiéval de Gruyères, vers le col des Mosses (2e catégorie – Km 135).

La course reste ensuite sur une trentaine de kilomètres dans la vallée du Rhône, à partir d’Aigle (Km 152,5), la ville-siège de l’Union cycliste internationale (UCI).

La station du Valais (2700 habitants) reçoit pour la première fois le Tour après avoir accueilli à plusieurs reprises le Tour de Suisse, la dernière fois en 2008 (victoire de Kim Kirchen).

Départ de Pontarlier à 12h05 (10h45 GMT), arrivée à Verbier vers 17h33 (15h45 GMT, prévision à 38 km/h de moyenne).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related