Subscribe

Transat Cherbourg-New York

Le Bostik est arrivé à bon port. À bord de ce premier monotype de 16 mètres de la série Veolia Oceans, deux Français, Alexia Barrier et Yann Clavier et un Canadien Phil Paxton. Partis le 6 juillet de Cherbourg-Octeville ils ont rejoint New York en 15 jours et 30 minutes.

Ils auraient dû être quatre au départ mais Charles Caudrelier avait mieux à faire qu’une transat de 3 100 milles nautiques (5750 km). Il a laissé Alexia Barrier, Yann Clavier et Phil Paxton affronter l’Atlantique Nord, par un vent de force 6 à 7 pour assister à la naissance – sans vague – de son fils Maxim… Il n’a donc pas pu découvrir la skyline de Manhattan le long de l’Hudson River… Mais le skipper la verra s’éloigner puisqu’il sera du voyage retour… prévu le 30 juillet avec cette fois, des vents portants et non contraire pour accompagner la traversée.

Le Bostik, qui peut être admiré dans la North Cove Marina, est le premier exemplaire de la série monotype Veolia Oceans appelée à courir la SolOcéane à partir d’octobre 2009. Les participants, qui prendront le départ de cette course autour du monde avec escale en Nouvelle-Zelande, seront tous égaux devant les éléments puisqu’ils auront le même type de bateau. Une façon de permettre aux petites et moyennes entreprises de sponsoriser un tour du monde aux coûts plus modestes que le fameux Vendée Globe Challenge par exemple, dont les prototypes (classe IMOCA 60 ) sont rendus de plus en plus performants grâce à des budgets faramineux.

Après ce coup d’essai, la transat Cherbourg-New York-Cherbourg permettra chaque année aux skippers de se qualifier pour la SolOcéane.


www.soloceans.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related