Subscribe

Trêve new-yorkaise pour Thierry Henry

Seize stars du basket et du fooball dont Thierry Henry, attaquant de l’équipe de France, ont disputé mercredi 25 juin un match de charité sur un terrain de Chinatown, pour aider à financer la construction d’un hôpital au Paraguay.

Reportage vidéo :

{{v:1}}

Un attroupement inhabituel s’est amassé aux grillages du Nike Field (Roosevelt Park ) de Chinatown, au sud de Manhattan à New York, mercredi 25 juin. Les spectateurs sont venus voir des stars du foot comme Thierry Henry, le capitaine des Bleus, les anciens joueurs de Liverpool, Robbie Fowler et Steve McManaman, ainsi que et Salomon Kalou, l’attaquant de Chelsea, affronter des vedettes de NBA pour un match de charité qui doit financer la construction d’un hôpital au Paraguay.

A 17 heures 30, le coup de sifflet d’ouverture de la partie organisée par Steve Nash, basketteur canadien évoluant en NBA, et Claudio Reyna, ex-capitaine de l’equipe americaine de foot, a lancé une rencontre festive. Les stars ont ravi le public qui tentait par tous les moyens d’accéder au terrain, quitte à se glisser sous les barbelés detachés à la hâte par les plus malins. Thierry Henry, attaquant trentenaire de l’equipe de France faisait incontestablement partie des joueurs les plus sollicités pour les séances d’autographes et d’interviews.

Si les buts se sont enchaînés, personne n’a vraiment fait attention au score, pas même l’arbitre qui a distribué quelques cartons jaunes assortis de clins d’oeil bienveillants. Les joueurs se sont amusés et se sont regulièrement felicités au cour de la partie, à coup de claques dans le dos et d’échanges de sourires.

Sous le soleil couchant, l’ambiance était à la fête et à la bonne humeur, au coeur de Chinatown. A la fin de la rencontre, quelques enfants se sont précipités sur la pelouse, pour imiter leurs aînés. “Je suis Henry”, a affirmé l’un d’eux, à son adversaire. De quoi faire oublier à l’attaquant des Bleus l’élimination récente de la France à l’Euro 2008. Ce dernier a d’ailleurs affirmé aux journalistes qu’il se verrait bien jouer un jour aux Etats-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related