Subscribe

Trois morts, dont deux par balles, dans des campements anti-Wall Street

Deux personnes ont été tuées par balles sur des campements anti-Wall Street dans le Vermont et en Californie, et une troisième a été retrouvée morte dans un campement des protestataires anticapitalistes à la Nouvelle Orléans, indiquent vendredi les journaux locaux.

A Burlington, dans le Vermont, un homme a été retrouvé mort, tué par balle jeudi dans sa tente, selon le journal Burlington Free Press qui indique qu’il pourrait s’agir d’un suicide. Dans une vidéo du site internet du journal, la police demande aux manifestants d’évacuer le site le temps de mener l’enquête, alors que le maire de la ville tente d’apaiser les tensions entre manifestants et policiers.

A Oakland, les journaux locaux annoncent la mort par balle d’un autre homme, peut-être après une querelle, sur le campement ou juste à côté. Le site internetwww.occupyoakland.org a confirmé une mort par balle, sans précision. Le maire d’Oakland a appelé à l’évaucation du campement, selon le Los Angeles Times. Mardi, un homme a été retrouvé sous sa tente sur le campement de Occupy New Orleans (Louisiane, sud-est), selon le site des protestataires. L’homme de 53 ans, qui ne portait pas de traces de blessures, serait mort depuis au moins deux jours au moment où il a été retrouvé.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related