Subscribe

Tsonga décroche le quart

Jo-Wilfried Tsonga a atteint aujourd’hui pour la première fois les quarts de finale de Roland-Garros où l’attend Djokovic. Richard Gasquet s’est lui incliné face à Andy Murray dans un match où le Français n’a pas démérité.

En revenant aux alentours de 13 heures sur le court Central, Jo-Wilfried Tsonga n’a pas tremblé. La veille, la nuit avait interrompu son combat contre le Suisse Stanislas Wawrinka. Le Français menait 4-2 dans la dernière manche, service à suivre. Ce matin, les deux marathoniens sont revenus sous un ciel bien gris.

Tsonga, au service, a perdu les deux jeux d’avance qu’il avait pris dimanche soir. Il a ensuite retrouvé le rythme et a conservé son service pour reprendre un jeu d’avance 5-4. Bien installé à l’intérieur du court, il s’est offert une première balle de match sur le service de Wawrinka, qui l’a ratée sur un lob trop long. Le Suisse a obtenu deux avantages mais Tsonga les a annulés. Un passing shot de revers ultra court lui a donné une seconde balle de match et il l’a convertie d’un coup droit. Score final 6-4, 7-6, 3-6, 3-6, 6-4.

“Dans ce genre de match, il ne faut pas trembler. Il faut rester lucide car ça va très vite et aujourd’hui, je l’ai été”, a-t-il déclaré. Qualifié  pour  la première fois pour les quarts de finale de Roland-Garros, le Manceau rencontrera le N°1 mondial Novak Djokovic. De son duel à venir avec le Serbe, Tsonga, qui est devenu le premier Français à se qualifier pour les quarts de finale de tous les tournois du Grand Chelem depuis le début de l’ère Open en 1968, a jugé qu’il serait “un match compliqué”. “Il est numéro un mondial et il joue très bien”, a-t-il ajouté à sa sortie du court. “Je suis sûr qu’au fond de moi, j’en suis capable et je vais tout donner”.

Gasquet face à un Murray

Avant la rencontre, Richard Gasquet partait légèrement favori face à Andy Murray. C’était en tout cas le sentiment de l’Ecossais. Avec un premier set tonitruant de la part de Richard Gasquet, le public du Court Central a longtemps cru que ce pronostic allait se réaliser.  22 ans après, on a bien failli retrouver deux tricolores en quart de finale à Roland-Garros. A 4/4 dans le deuxième set, Gasquet s’octroie deux balles de break, occasions de mener deux manches à rien. Sur l’une d’elles, une volée de Murray mord la ligne blanche de fond de court. Au jeu suivant, Murray obtient une balle de set. Gasquet commet alors une terrible double faute.

A deux sets partout, le N°4 mondial a alors retrouvé tout son talent pour dominer le Français, de la tête et des épaules. Le score final 1-6, 6-4, 6-1, 6-2 est sévère, mais reflète bien le coup de mou de Gasquet. “Je pense que tout s’est joué dans ce deuxième set où j’ai l’occasion de mener. Ensuite il revient très bien et il n’a pas arrêté de me faire jouer sans commettre de fautes “, a-t-il commenté à la sortie du court.

L’ogre Nadal dévore tout

Qui peut battre Rafael Nadal ? C’est la question que tout le monde se pose à Roland-Garros. L’Espagnol s’est qualifié pour les quarts de finale en surclassant l’Argentin Juan Monaco en trois sets 6-2, 6-0, 6-0. Nadal n’a mis qu’une heure et 46 minutes pour se défaire de son adversaire. Monaco a mené 2-1 dans la première manche avant que Nadal n’aligne 17 jeux d’affilée pour s’imposer. L’Espagnol rencontrera au prochain tour son compatriote Nicolas Almagro, tête de série n°12, qui comme lui, n’a pas perdu un set depuis le début de la quinzaine. Le sextuple vainqueur du tournoi n’a perdu que 19 jeux en quatre matches. C’est son record personnel à Paris où il s’affirme plus que jamais comme le grand favori.

Dans le tableau féminin, Maria Sharapova a failli tout perdre lundi sur le Central de Roland-Garros. La Russe a battu la Tchèque Klara Zakopalova 6-4 ,6-7, 6-2 dans un match marqué par l’invraisemblable nombre de fautes directes (101). La sensation du jour est venue du court Suzanne-Lenglen. La tenante du titre, Na Li, a chuté dès les 8e de finale face à Yaroslava Shvedova. Cette dernière s’est imposée en trois sets 3-6, 6-2, 6-0.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related