Subscribe

Un Français derrière un hymne de campagne de Barack Obama pour 2012

Un jeune bordelais a composé une chanson qui, espère-t-il, accompagnera Barack Obama dans tous ses meetings.

“Mon rêve, c’est de rencontrer Barack Obama”. Tony Jazz n’a jamais été aussi prêt du but. Amis de plusieurs jeunes démocrates de l’équipe de campagne de Barack Obama, ce jeune bordelais va envoyer une musique et un clip pour en faire l’hymne de Barack Obama en 2012. “Contrairement à ce qui a été dit dans tous les médias. ce ne sont pas eux qui m’ont appelé. C’est moi qui ai décidé de donner ma chanson”.

Le buzz est en tout cas lancé et plusieurs publications ont annoncé que What More, la chanson de Tony Jazz, accompagnerait le Président américain dans tous ses meetings et tous ses déplacements. Il faut dire que Tony Jazz n’est pas un inconnu pour le parti démocrate.

En 2009, il avait réalisé un clip revenant sur la victoire de Barack Obama en 2008. La vidéo débute sur des paroles de Martin Luther King puis se poursuit avec le discours du Président américain le soir de son élection, avec en fond sonore une musique composée par le Français. Des centaines de milliers de visionnages plus tard, le porte-parole de Barack Obama contacte Tony Jazz pour le féliciter. S’ensuit une rencontre avec Charles Rivkin, ambassadeur des États-Unis à Paris. “Il m’a dit que c’était formidable ce que j’avais fait, qu’il était content que je porte le message du Président.”

Amis de nombreux jeunes démocrates, Tony Jazz a donc décidé de proposer une nouvelle musique en vue de l’élection présidentielle de 2012 en espérant qu’elle arrivera aux oreilles de Barack Obama. “J’ai lu sur internet que la Maison-Blanche m’avait appelé. C’est complètement faux. C’est une initiative de ma part d’écrire cette musique”. Cette chanson intitulée What more ne sera pas dévoilée avant mars, mais on sait d’ores et déjà qu’elle sera composée d’un sample de What more do you want for me, un morceau soul enregistré en 2008 par Al Green, sur lequel Tony Jazz va insérer un discours de Barack Obama.

Quatre ans après le “Yes We Can” du chanteur des Black Eyed Peas Will I Am, Tony Jazz espère bien que son nom et sa chanson seront associés à l’hymne de campagne de Barack Obama. “Je le fais pour l’homme, plus que pour sa politique. C’est son charisme, son histoire, plus que son discours qui me plaît en lui. J’espère que cette chanson m’amènera jusqu’à la Maison-Blanche”.

 

Voici le clip qui a permis à Tony Jazz de se faire repérer en 2008.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related