Subscribe

Un Français photographie la Little Havana de Miami

L’artiste Frédéric Pollet dévoile ses photos du quartier cubain dans une exposition à l’Alliance Française de Floride du sud où il a résidé un mois.

C’est l’histoire d’un exil américain. Passé par l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, l’artiste vit et travaille en France. Vidéos, sculptures, pastels ou photos, Frédéric Pollet est un plasticien-vidéaste. A l’occasion de son dernier voyage, il a choisi la ville de Miami pour y poser ses bagages. En résidence à l’Alliance Française South-Florida durant un mois, le photographe en a profité pour saisir la magie du quartier de la Little Havana, refuge historique des exilés cubains ayant fui la dictature de Castro.

Pour Frédéric Pollet, la Petite Havane est un symbole. “Un mélange entre la nostalgie de Cuba – les cigares, les chapeaux ou les jeux de dominos – et le rêve américain”. Le photographe aime s’immerger dans “un monde qui n’est pas le sien”. Toujours fidèle à la culture francaise, l’”artiste voyageur” a visité et exposé ses œuvres dans le monde entier, de l’Inde à l’Afrique en passant par le Japon et la Pologne. “Je n’exporte pas mes photographies mais je m’exporte moi-même. Je suis pour un temps en exil”.

Inaugurée le vendredi 15 avril à l’Alliance Francaise South-Florida de Miami (618 SW 18th Street), l’exposition propose une vingtaine de ses photos. Prévue pour au moins un mois, elle pourrait gagner d’autres Alliances Francaises aux Etats-Unis.

Plus d’informations sur le site du consulat général de France à Miami et sur le site de l’Alliance Francaise de Floride du sud.

Le site de Frédéric Pollet : fredericpollet.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related