Subscribe

Un nouveau festival de théâtre à San Francisco

Un bal littéraire, un colloque et la lecture des pièces de trois dramaturges français, voilà de quoi rythmer votre prochain week-end ! Le festival de théâtre “Des voix… Found in translation” se déroulera du 25 au 27 mai 2012, à San Francisco.

Petit nouveau dans le monde de la culture, le festival de théâtre contemporain “Des voix… Found in translation” est né il y a 18 mois de la rencontre du Consulat de France de San Francisco et de la Playwright Foundation. Le temps d’un week-end, trois auteurs français vont venir présenter leurs pièces au public américain lors de lectures faites par des acteurs locaux. Pensé comme un projet d’échange, le festival leur permettra également de travailler avec trois auteurs américains, qui viendront à leur tour en France l’année prochaine se prêter au même exercice.

Les pièces ont rigoureusement été sélectionnées parmi un corpus de 30 textes et 4 mois ont été nécessaires à leur traduction. “Il n’y a plus assez de réservoir de francophones à San Francisco, regrette Ivan Bertoux, attaché culturel adjoint au Consulat de France de San Francisco. Ce serait suicidaire de produire une pièce intégralement en français !” Mais, pour cet ancien traducteur, le passage du français à l’anglais ouvre beaucoup de portes. “Le travail du traducteur est de faire voyager les œuvres, explique-t-il. La traduction d’une pièce de théâtre est un exercice très particulier, car on change totalement d’horizon culturel. Les auteurs français ont cette particularité d’être attachés aux mots, à la syntaxe, alors que les Américains, au contraire, s’intéressent d’abord à l’histoire, à l’action.”

A l’aube de sa première édition, les organisateurs misent beaucoup sur le festival pour faire connaître les auteurs français. “Nous jouons le rôle d’entremetteurs pour faire découvrir ces artistes émergents au public américain, et pourquoi pas à des producteurs”. En octobre prochain, Marion Aubert et Nathalie Fillion seront déjà de retour aux Etats-Unis pour une lecture de leurs pièces lors de l’exposition “Elles” à l’Art museum de Seattle qui présentera le travail de 75 artistes femmes. Un voyage à New York est également en projet.

Pour ceux qui ne pourraient se déplacer, le Bal Littéraire et les deux colloques seront retransmis en direct sur Newplay TV.

Programme :

Vendredi 25 mai

Bal littéraire : Lors de la soirée d’ouverture, les six auteurs seront réunis sur scène pour un bal littéraire. Ils mettront chacun en scène une histoire écrite et traduite la veille. Entre chaque texte, la musique prendra le relais et le public sera invité à venir danser au milieu du théâtre transformé en boîte de nuit. Au Z Space, à 19h.

Samedi 26 mai

Communiqué n°10 : La pièce de Samuel Gallet raconte la fuite en avant d’un policier embarqué dans une confrontation avec des jeunes de banlieues révoltés. L’auteur évoque un drame à la tonalité sombre et une atmosphère chaotique. Outre-Atlantique, la pièce fait déjà écho à l’affaire Trayvon Martin. “C’est une des vertus du théâtre, explique Ivan Bertoux, qu’une histoire trouve une autre vérité loin de sa situation de départ”. Au Z Space, à 16h.

Pride, Pursuit and Decapitation : Comédie “hystérique et familiale” selon Ivan Bertoux, la pièce de Marion Aubert se veut drôle, osée, féministe et politiquement incorrecte. L’auteur se met en scène dans ce qui pourrait constituer son quotidien familial et professionnel, avec ironie et humour noir. “Un tourbillon infernal du langage qui emporte tout le reste” ajoute l’attaché culturel. “Cela va va surprendre le public américain !” Au Z Space, à 20h.

Dimanche 27 mai

Out there : Nathalie Fillion raconte l’histoire d’une famille bourgeoise française touchée de plein fouet par la crise économique et dont le fils dépréssif se met à vendre l’héritage à tout-va. Malgré les apparences, ce drame familial à l’écriture baroque prête facilement à rire.  Au Z Space, à 17h.

“L’expérience de traduction : Discussion autour du théâtre expérimental, entre langages et cultures” :  Le colloque sera dirigé par la traductrice émérite Judith Miller, rompue aux traductions françaises et professeure à NYU. Elle discutera avec Laurent Muhleisen de la Maison Antoine Vitez de Paris, mais également avec plusieurs programmateurs américains, russes et australiens. Au Z Space, à 11h et 13h.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related