Subscribe

Un restaurateur français aide les Petites Sœurs des Pauvres de Richmond à lever des fonds

Paul Elbling, fondateur du restaurant « La Petite France » à Richmond (Virginie), a aidé les Petites Sœurs des Pauvres de sa ville à faire des crêpes et à organiser un festival de gastronomie française samedi pour lever des fonds pour les plus démunis.

Paul Elbling aime les défis culinaires. Le restaurateur alsacien à la retraite de Richmond a participé en 1983 à la confection de la plus grande omelette du monde. Depuis lundi, il a passé son temps derrière les fourneaux pour préparer un festival de gastronomie française dans la capitale de Virginie, dont les bénéfices seront versés à l’ordre des Petites Sœurs des Pauvres. Paul Elbling a notamment préparé 1000 crêpes. Avec sa femme, Marie-Antoinette, il a déjà levé plus de 2 millions de dollars pour les sœurs qui viennent en aide aux plus démunis. « La ville de Richmond a été très bonne pour nous », explique Marie-Antoinette Elbling. « Pourquoi chercher à faire une différence ailleurs, alors que l’on peut le faire sur place ? Les Petites Sœurs font un travail formidable ». « Cela fait 35 ans que nous travaillons avec elles », ajoute Paul Elbling. « À l’époque, elles avaient besoin d’argent pour les personnes âgées. Nous avons organisé un dîner pour lever des fonds qui a rapporté 42 000 dollars. Par la suite, nous avons levé en moyenne 50 000 dollars par an pour elles ».

Les Elbling ont ouvert « La Petite France » en 1970 à Richmond et ont exploité le restaurant pendant 36 ans avant de le vendre il y a trois ans. L’ordre des Petites Sœurs des Pauvres a, lui, été fondé en France par Jeanne Jugan qui sera canonisée par le pape Benoît XVI cet automne. Actives depuis 1874 dans la capitale de Virginie, elles sont aujourd’hui une douzaine à s’occuper d’une centaine de personnes âgées démunies dans le home St. Joseph. « Le système fonctionne grâce aux donations », poursuit Marie-Antoinette Elbling. « Elles vont récupérer de la nourriture invendue dans les supermarchés et les épiceries ».

Outre les crêpes qui seront le mets principal de la manifestation ce samedi, Paul Elbling a préparé de la tarte tatin, du gigot d’agneau, de la bouillabaisse, des coquilles Saint-Jacques. « Il a tout fait sauf les cookies », lance Marie-Antoinette Elbling en riant. Le couple Elbling et les Petites Sœurs attendent quelque 3000 personnes pour leur événement.

Infos pratiques

 

Festival de gastronomie française pour les Petites Sœurs des Pauvres

De 11h00 à 19h00

1503, Michaels Road, Richmond, VA 23229

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related