Subscribe

Un sanctuaire de pélicans touché par la marée noire, 60 oiseaux mazoutés

Un sanctuaire de pélicans en Louisiane, Etat du sud des Etats-Unis dont cet oiseau est le symbole et où il avait été réintroduit en 1968, a été atteint par la marée noire qui a englué 60 oiseaux, ont indiqué les autorités américaines.

Dans un communiqué diffusé dans la nuit de jeudi à vendredi, le centre de commandement chargé de la lutte contre la marée noire du golfe du Mexique a annoncé que l’îlot de Queen Bess Island, situé dans la baie de Barataria, avait été atteint par la nappe “poussée par des vents forts”.

“Soixante oiseaux, dont 41 pélicans, ont été recouverts de pétrole”, a précisé le centre de commandement.

Depuis l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon le 20 avril à 80 km au large, c’est la première fois qu’autant d’oiseaux sont touchés simultanément.

Les oiseaux ont été emmenés dans un centre de secours situé dans la localité de Fort Jackson, où ils devaient être nettoyés. Mais l’expérience prouve que beaucoup d’animaux meurent pendant le transport et n’ont que 50% à 70% de chances de survie une fois débarrassés du pétrole qui les recouvre.

La colonie de Bess Island a une valeur sentimentale pour la Louisiane, surnommée le “Pelican State”, car elle est l’une des îles où le pélican a été réintroduit en 1968 après avoir disparu de l’Etat, victimes des insecticides.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related