Subscribe

Un tuteur veillera aux intérêts des enfants de Michael Jackson

La Cour supérieure de Los Angeles a décidé de nommer un tuteur pour veiller aux intérêts financiers des enfants de Michael Jackson, décédé le 25 juin dernier.

Ce tuteur, qui devait être nommé lundi dans la soirée, sera chargé de représenter les enfants du “roi de la pop” chaque fois que des décisions engageant les biens et l’héritage du chanteur seront prises.

Michael Jackson était le père de trois enfants. Les deux aînés, Prince Michael, 12 ans, et Paris, 11 ans, ont pour mère l’ex-femme de la pop-star, Debbie Rowe. Le cadet, Prince Michael II, 7 ans, est né d’une mère porteuse dont l’identité n’a jamais été révélée.

Le juge Mitchell L. Beckloff a pris sa décision lors de l’examen de la validité des contrats signés depuis la mort de Michael Jackson par les administrateurs de ses biens — l’avocat John Branca et le producteur musical John McClain.

L’un des contrats, conclu avec la société de merchandising Bravado et AEG Live, promoteur des concerts que devait donner la pop star à Londres, prévoyait la commercialisation de souvenirs liés à Michael Jackson, ainsi qu’un exposition d’objets lui ayant appartenu.

“Je ne suis pas sûr que je puisse approuver quoi que ce soit, sans personne pour (représenter) les enfants”, a déclaré le juge Beckloff. “Je pense que tout le monde a des intérêts semblables. Je suis désolé que cette décision ne vous plaise pas aujourd’hui, mais j’estime que je n’ai pas le choix”, a-t-il ajouté.

Bravado et AEG Live étaient opposés à une telle décision, susceptible selon eux de retarder la signature définitive des contrats.

Les avocats des deux sociétés ont fait valoir qu’il était important de boucler les contrats le plus vite possible, afin d’éviter l’annulation des commandes et d’empêcher la contrefaçon, et pour lancer l’exposition avant que l’intérêt pour le chanteur défunt ne s’essouffle.

Paul G. Hoffman, l’avocat des administrateurs, a souligné pour sa part que les négociations de ces contrats avaient été difficiles et qu'”il ne serait pas dans l’intérêt des enfants de les retarder”.

Le juge Beckloff a précisé que sa décision avait été motivée par la part importante détenue par les enfants dans le Fonds Michael Jackson, qui rassemble les héritiers du chanteur.

Le rôle du tuteur sera limité à la défense des enfants dans le cadre de négociations professionnelles. Il n’interviendra pas dans leur vie quotidienne, du ressort exclusif de Katherine Jackson, la mère du chanteur, qui a obtenu la garde définitive début août.

Lundi matin, le juge avait validé la vente à Sony des dernières images de Michael Jackson sur scène, lors des répétitions des concerts londoniens. Ces images seront la base d’un film sur le dernier spectacle du chanteur, qui sortira le 30 octobre, pour Halloween.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related