Subscribe

Une Américaine s’en prend aux “Deux Tahitiennes” de Gauguin

Une femme qui s’en est pris dans un musée de Washington à l’un des plus célèbres tableaux de Gauguin intitulé “Deux Tahitiennes” a expliqué qu’elle voulait le détruire parce qu’il met en scène nudité et homosexualité, révèlent mardi des documents judiciaires.

Vendredi, la femme avait donné des coups dans le tableau de l’impressioniste français exposé à la National Gallery sans faire de dégâts apparents. “Pour moi, Gauguin c’est le mal. Il fait de la nudité et c’est mauvais pour les enfants. Dans sa peinture il représente deux femmes et ça c’est très homosexuel”, a déclaré la femme aux agents de sécurité qui l’ont interpellée, selon des documents diffusés par le tribunal de Washington.

“J’ai essayé de l’enlever. Je pense qu’il devrait être brûlé”, a précisé la femme, selon un officier de police cité dans les documents. La dame qui tient un discours confus a aussi expliqué qu’elle travaillait “pour la CIA” et qu’elle avait une “radio dans (sa) tête”. “Je vais vous tuer”, a-t-elle dit aux agents de sécurité.

La femme a réussi à retirer certaines fixations qui tenaient le tableau puis a trituré le centre de l’oeuvre avec le poing avant d’être arrêtée par les vigiles du musée. La peinture qui met en scène deux femmes aux seins nus étant protégée par un écran de protection transparent, il semble que le tableau n’ait pas été endommagé mais des tests en laboratoires doivent encore être menées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related