Subscribe

Une émission de radio en français se bat pour sa survie

KUSF, une radio communautaire de l’University of San Francisco (USF), n’émet plus depuis mardi dernier. Le rachat de sa fréquence a entraîné la suppression sans préavis de ses programmes, dont Francofun, une émission animée en français. La mobilisation s’organise pour sauver la station alors que Francofun a trouvé refuge sur internet.

C’est le cœur un peu lourd que Farinaz Agharabi, la productrice et animatrice de Francofun depuis 2008, a enregistré de chez elle, l’émission du samedi 22 janvier pour la diffuser en ligne sur le site d’archives. « On fait ce qu’on peut pour l’instant… Je voulais signaler qu’on était toujours là », explique-t-elle.

L’arrêt du jour au lendemain, le 18 janvier, de KUSF a été vécu comme un choc non seulement pour la jeune femme mais également pour tous les bénévoles qui animent les programmes de la station de l’University of San Francisco. « Nous n’avons été tenus au courant, s’insurge Farinaz Agharabi, qui outre Francofun, propose des émissions de musique classique sur KUSF depuis dix ans. La direction de USF nous avait parlé d’un déménagement mais pas de perdre notre fréquence. Mardi, le DJ qui était à l’antenne a été escorté hors de l’immeuble par des gardes de sécurité et la radio a cessé ses transmissions… »

KSUF, diffusé sur 90.3 depuis 1977, programmait des émissions en 13 langues différentes. Cette fréquence a été rachetée par University of Southern California pour la somme de 3,5 millions de dollars. Elle a réattribué à une station de musique classique, KDFC. Le président de l’USF Stephen Privett a annoncé que KUSF continuerait sous la forme d’une webradio. Dans une lettre, il explique notamment le manque de transparence autour de la transaction par une close de confidentialité signée avec les nouveaux propriétaires.
« Nous n’avons même pas pu organiser la transition », se lamente Farinaz Agharabi. Cette dernière précise que si elle peut continuer à enregistrer les émissions et les poster sur le site Internet de Francofun c’est parce qu’il est n’est pas hébergé par KUFS.org.

La mobilisation s’organise

Ce n’est pas le cas de Samedi Culture, une émission d’une demi-heure parrainée par la French American Culture Society et proposée en partenariat avec les services culturels du consulat général de France à San Francisco. « Nous n’avions pas été averti de l’interruption des programmes, confirme Denis Bisson, attaché culturel. Nous attendons de voir sous quelle forme nous pouvons continuer puisque pour l’instant la webradio n’existe pas encore. » L’émission proposait des interviews hebdomadaires de personnalités françaises installées dans la région ou de passage.

La mobilisation contre la disparition des ondes de KSUF s’organise avec la circulation d’une pétition et la tenue de réunions. La première s’est déroulé le 19 janvier, à guichet fermé. « L’université ne se rend pas compte que cette radio est devenue celle de la communauté toute entière, souligne Farinaz Agharabi qui enjoint les autres animateurs à trouver un moyen de ne pas interrompre leurs émissions pour ne pas casser le lien avec les auditeurs. « Où est-ce que vous trouvez, ailleurs aux Etats-Unis, deux émissions à suivre avec du contenu français et surtout animées en français ? » interroge l’animatrice.

Plus d’informations :

http://www.kusf-archives.com/2010/10/kusf-103010-4-5-pm-francofun-dj-zoe.html

http://savekusf.org/

 



 


 


 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related