Subscribe

Une fourmi de dix-huit mètres à Brooklyn

Après un mois et demi de chantier, la fourmi métallique de Xavier Roux montrera le bout de son nez le samedi 23 janvier au centre d’art Invisible Dog de Brooklyn.

Le poème « La Fourmi » de Robert Desnos n’est pas qu’une leçon pour enfants sages récitée entre les murs d’une classe d’école. C’est aussi un rêve, celui de l’artiste conceptuel Xavier Roux, devenu réalité grâce à Lucien Zayan. Le directeur du centre d’art contemporain Invisible Dog héberge en ce moment sa créature de métal, The Ant, tout droit sortie de l’imaginaire du poète Robert Desnos.

« “La fourmi” est mon premier souvenir poétique. J’ai voulu lui donner vie, » explique Xavier Roux, déjà à l’origine d’un acte fort qui lui a fait semer plus de 4000 tournesols dans les rues de Manhattan en 2002.

Cette fois, la réalisation d’une fourmi géante en acier et en nylon « de dix-huit mètres, avec un chapeau sur la tête » s’inspire directement du texte de Robert Desnos, rêveur prophétique et héros de la résistance.

Un travail de fourmi

Avec l’aide de l’expert en métal Juan Alfaro, un collaborateur de l’artiste Louise Bourgeois, les artistes ont conçu la structure métallique de l’insecte dont le corps est composé de ballons gonflés à l’hélium, fournis par la société américaine Aerostar qui réalise aussi les sculptures gonflables de la Macy’s parade.

« L’univers poétique a pris le pas sur les prouesses techniques », affirme Lucien Zayan qui a laissé la fourmi envahir tout l’espace d’Invisible Dog. Surréaliste, la sculpture de Xavier Roux évoque aussi une autre poésie, plus sombre celle-ci. « The Ant est un hommage au combat de Robert Desnos, au résistant mort des suites d’une maladie contractée en camp de concentration, » affirme Xavier Roux.

La connexion avec la déportation, déjà présente dans le poème original, se retrouve dans la taille symbolique de l’animal – 18 mètres – qui correspond à la dimension exacte des wagons de marchandises dans lesquels étaient tassés les juifs en partance pour les camps de concentration. Le métal froid de l’animal rappelle aussi les rails de chemin de fer et le chapeau de la fourmi évoque la forme d’un chapeau de locomotive.

Fantasque, engagé et créatif, Xavier Roux offre d’une manière originale à la poésie de Robert Desnos la possibilité d’une nouvelle matérialisation.

Informations pratiques :

Inauguration de The Ant samedi 23 janvier de 18 h à 21 h au centre d’art contemporain d’Invisible Dog de Brooklyn. La Fourmi sera ensuite exposée du dimanche 24 janvier au dimanche 4 avril 2010 de 13 h à 19 h au centre d’art et les lundis, mardis et mercredis uniquement sur rendez-vous.

Adresse :

Invisible Dog

51 Bergen Street, Brooklyn

Métro : ligne F ou G, arrêt Bergen Street.

Site : www.theinvisibledog.org

Tarifs : Gratuit ! Donations appréciées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related