Subscribe

Une Française déclenche « l’alerte à la rougeole » en Utah et Arizona

Une Française en vacances aux États-Unis depuis le 20 juillet et atteinte de la rougeole est restée en isolation quelques jours en Arizona. Le cas rendu public à cause de la nature contagieuse de cette maladie a déclenché sur la toile des réactions pas toujours flatteuses pour les Français…

Lorsque le cas d’une touriste française ayant développé la rougeole la semaine dernière, alors qu’elle était en vacances avec sa famille dans l’Utah et l’Arizona, fut identifié, les autorités sanitaires des deux États ont lancé le 30 juillet un appel pour identifier les personnes non vaccinées qui auraient pu entrer en contact avec la malade. L’épisode a aussi déclenché sur la toile le débat sur les différences de couverture sociale entre les États-Unis et la France…

Selon le Coconino County Health Departement, la jeune femme âgée de 21 ans, dont l’identité n’a pas été révélée, est arrivée le 20 juillet par avion à Salt Lake City. Après avoir loué une voiture avec ses compagnons de voyage, elle a commencé un circuit pour visiter une série de parcs nationaux, dont Monument Valley, qui les a emmenés notamment en Utah et en Arizona.

Le 28 juillet, trois jours après avoir été traitée pour des problèmes respiratoires aux urgences de Page Hospital en Arizona, elle est testée pour des symptômes de rougeole, une maladie extrêmement contagieuse, à la Grand Canyon North Country Clinic. Les tests s’avérant positifs le lendemain, elle s’est vue confinée dans sa chambre d’hôtel en isolation plusieurs jours. Considérée comme guérie, la Française se trouvait toujours aux États-Unis le 3 août. Aucun autre cas de rougeole n’avait été porté à la connaissance du Coconino County Health Departement, se réjouissait ce soir un des responsables, contacté par France-Amérique.

Les autorités sanitaires d’Utah et d’Arizona ont mis des numéros verts à la disposition de ceux qui avaient pu entrer en contact avec la jeune femme durant son voyage, en particulier les personnes non vaccinées. Sur les sites internet du Coconino County Health Departement, les renseignements sur la rougeole se disputent la vedette avec ceux concernant la grippe porcine.

Cette nouvelle a déclenché les réactions des internautes sur les sites des journaux en ligne qui ont rapporté la nouvelle. Les « pro » et « anti » vaccin se sont affrontés mais également les supporters et détracteurs de la réforme du système de santé, un débat qui fait rage en ce moment aux États-Unis. Quelques exemples : l’un d’entre eux se demandait « si ” ces socialistes ” se faisaient immuniser contre la rougeole », tandis qu’un autre remarquait que « non seulement les Français ne se lavent pas mais en plus ils ne se vaccinent pas ». Un troisième notant tout de même que la jeune femme était sans doute mieux couverte par son assurance française aux États-Unis que les citoyens américains eux-mêmes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related