Subscribe

Une randonneuse retrouvée après 11 jours sans nourriture dans la montagne

Une randonneuse bretonne sexagénaire, qui s’était perdue dans la montagne du parc national d’Ordesa, dans les Pyréenées espagnoles, a été retrouvée en bonne santé le 6 juillet par les secours espagnols après onze jours et onze nuits sans nourriture, a indiqué son mari.

Partie en randonnée le 26 juin pour la journée avec un groupe de 14 marcheurs, Thérèse Bordais, 62 ans, avait décidé de devancer le groupe, qui cherchait alors à retrouver un sentier balisé.

“Dix minutes après on s’est rendu compte qu’elle n’était plus là, on a appelé, crié son nom, mais aucune réponse”, a raconté à l’AFP Marcel Bordais, qui faisait partie du groupe.

Dès le soir de sa disparition, les secours mettent en oeuvre des moyens importants pour la retrouver. “Il y avait des hélicoptères, des chiens, la Guardia Civil… Ils ont fait un travail remarquable” estime Marcel Bordais.

Mme Bordais, qui avait échoué près d’un ruisseau au fond d’une gorge après s’être égarée, a raconté au quotidien Le Télégramme qu’elle n’avait “rien mangé” pendant onze jours, mais qu’elle “n’avait pas faim”. Elle buvait l’eau du ruisseau. “Je me suis préparé un petit abri avec des branches et des pierres pour m’allonger”, a-t-elle également raconté sur Europe 1. Pendant la journée, elle étalait des vêtements autour d’elle pour pouvoir être plus facilement repérée par les hélicoptères.

Elle a entendu plusieurs fois passer les appareils la recherchant. “Si c’est pas ce matin ca va peut-être cet après-midi”, se disait-elle alors, selon son récit à la radio. “L’après-midi se passe, il ne m’a pas encore vu, je me dis que je ne vais pas encore manger ce soir…” Jusqu’au dernier jour, ou, allongée, elle réalise tout d’un coup que l’hélicoptère est bien passé au dessus d’elle. “Je me suis levée, il était là (…) J’ai vite fait mon sac, j’étais prête à embarquer en trente secondes”, a-t-elle indiqué.

Hélitreuillée, Mme Bordais a été hospitalisée à Huesca en Espagne. “A la fin, je n’avais plus d’espoir. Comment voulez vous qu’une personne survive 11 jours sans manger avec les orages?”, a déclaré M. Bordais. “Plutôt en bonne santé”, selon son mari qui ne l’a pas encore revu, Thérèse devrait rentrer chez elle à Lécousse (Ille-et-Vilaine) vendredi, a-t-il précisé jeudi soir. “Elle a pu survivre grâce à de petites choses comme s’installer un abri avec des pierres. Cette histoire est une bonne leçon de survie et de courage”, a conclu son mari.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related