Subscribe

US Open: Gaël Monfils ne craint pas le défi physique de Rafael Nadal

Le Français Gaël Monfils a indiqué ne pas craindre le défi physique proposé par l’Espagnol Rafael Nadal, N.3 mondial, qui sera son adversaire en 8e de finale de l’US Open.

“Non je n’ai pas peur de son impact physique et lui sait bien que je ne le crains pas de ce côté là”, a déclaré le Français, tête de série N.13, après sa victoire sur abandon de l’Argentin Jorge Acasuso 6-3, 6-4, 1-0.

“Nadal je le prends au 100 m ! Et même sur une distance plus longue…”, a aussi dit le Parisien en souriant.

Mis au fait des soucis physiques de l’Espagnol, qui a dû se faire soigner au ventre pendant sa victoire en trois sets contre son compatriote Nicolas Almagro (N.32), le Français de 23 ans n’a pas paru bouleversé: “A partir du moment où Nadal entre sur le terrain, il sera à 100%, j’en suis sûr”.

L’Espagnol est revenu sur les courts à la mi-août après deux mois d’arrêt passés à soigner ses genoux douloureux.

Monfils aura en tout cas l’avantage de la fraîcheur car il n’a pas eu à puiser dans ses réserves contre l’Argentin, passant 1 h 25 min sur le terrain.

“Je ne m’attendais pas à ce qu’il abandonne, a raconté Monfils. Je ne sais même pas pourquoi il a arrêté (genou gauche, ndlr). Je crois que je l’ai fait craquer dans sa tête car il a abandonné à 2 set 0 et un break d’avance. Il a senti que je n’étais pas là pour rigoler.”

“Je me sens de plus en plus confortable sur le court, a-t-il dit. j’ai fait un gros match, je très content d’avoir fait moins d’erreurs (seulement 9 fautes directes) et d’avoir été solide en fond de court. Ce match va m’aider.”

Monfils avoue trouver l’inspiration dans le visionnage quotidien d’un film sur le boxeur Mohammed Ali et son combat contre George Foreman au Zaïre en 1974. “J’ai parfois la musique dans la tête sur le court, explique-t-il. C’est mon entraîneur (Roger Rasheed) qui m’a ouvert au thème d’Ali. Cela m’aide à âtre positif. Ali, il n’y a pas une seconde où il pense en négatif.”

Le tricolore se réjouissait par ailleurs à l’avance de jouer en session nocturne ce grand choc des 8e de finale, même si la confirmaton de l’horaire n’aura lieu que lundi. “Jouer en +night session+, cela va m’aider, il y aura une pure ambiance, j’aime ça”, a-t-il confié.

Sa rencontre contre Nadal sera la 3e cette saison et la 6e de sa carrière. Il a enregistré son seul succès au début de cette saison à Doha (6-4, 6-4).

Les deux joueurs ne sont jamais rencontrés en Grand Chelem et aucun de leur match n’a dépassé deux sets.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related