Subscribe
banner-subscribe-subscription-france-amerique-magazine-40%-off-promo-code-grow

USA et Chine parlent commerce à Washington sur fond de tensions

Les Etats-Unis et la Chine ont ouvert mardi à Washington une session de leurs discussions régulières sur les échanges entre les deux pays, sur fond de tensions commerciales persistantes entre les deux plus grandes économies de la planète.

Le vice-Premier ministre chinois, Wang Qishan, mène une délégation d’une centaine de personnes. Il doit rencontrer le secrétaire américain au Commerce Gary Locke, le représentant au Commerce extérieur Ron Kirk et le secrétaire à l’Agriculture Tom Vilsack. Mardi, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères disait attendre “un échange de vues sur le commerce, l’investissement, la quarantaine pour les produits agricoles, les normes technologiques, le droit de la propriété intellectuelle et la coopération bilatérale dans d’autres domaines”. “Nous soutenons toujours que les deux pays devraient résoudre les questions pertinentes à travers un dialogue sincère et des consultations par les canaux ordinaires”, ajoutaient-ils. Ces “questions” ne manquent pas. Mardi, Pékin a annoncé son intention de faire appel d’un décision rendue la veille par l’Organisation mondiale du Commerce, qui lui a donné tort dans son conflit avec les Etats-Unis sur les droits de douane imposés aux pneus chinois.

Les diplomates américains et chinois devraient également aborder le taux de change du yuan, dont l’appréciation depuis juin est jugée trop lente par Washington, la lutte contre la contrefaçon ou l’ouverture d’internet en Chine, d’autres procédures en cours à l’OMC, ou encore le commerce des minerais rares. Les discussions de cette 21e session de la Commission commune sur le commerce et les échanges, un forum créé par les deux pays en 1983, doivent s’achever mercredi par un communiqué commun.

Related