Subscribe

Vincent Huguenin, l’espoir des championnats du monde de planche à voile

Le Suisse de 39 ans affronte les vents de la Baie de San Francisco jusqu’au dimanche 24 juillet. Son espoir ? Devenir champion du monde master de planche à voile.

Vincent Huguenin se décrit comme « un enfant du lac ». D’aussi loin qu’il se souvienne, il arpente les eaux du lac de Neufchâtel en Suisse. « J’ai même été secoué par les vagues dans le ventre de ma mère », également amoureuse des sports de voile, plaisante ce professeur de sport de 39 ans.

Il avait 8 ans lorsqu’il est monté seul sur la planche à voile familiale, suivi par sa grande sœur, sur un petit bateau. Et depuis, on pourrait dire qu’il n’en est jamais descendu. Il a terminé troisième aux championnats du monde «master » (catégorie plus de 35 ans, ndlr) il y a deux ans dans le nord de l’Allemagne, et sixième l’an dernier dans le sud de la France.

Cinq jours de régate

« Cette année, j’espère ne pas être neuvième, mais plutôt inverser la tendance et terminer premier ! » souhaite Vincent Huguenin. Cette année, le championnat du monde se déroule à San Francisco. Même si la cinquantaine de participants venus du monde entier ne sera pas évidente à terrasser, les vents de la Baie devraient jouer en sa faveur. « Cette ville mythique de la planche à voile a des vents pour moi : puissants et soutenus, je serai dans mon élément. » Sa voile Severne Racebaord de 9.5m2 devrait également parfaitement convenir à la météorologie de la Baie.

« Je suis vraiment ravi de pouvoir participer à ce championnat. C’est un coin très intéressant à naviguer ». C’est aussi une petite revanche pour le Bevaisan, privé de championnat à San Francisco il y a une quinzaine d’années, pour cause d’ « examens à l’université ».

Les péripéties des cinq jours de régate et multiples manches sont à suivre chaque jour sur son site. Vincent Huguenin est bien parti : il s’est classé deux fois premier et une fois deuxième lors des trois régates qui ont été courues mercredi.

Pour plus d’informations :

Le site de Vincent Huguenin

Le site de la compétition

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related