Subscribe

Violences à Grenoble : cinq des six gardés à vue ont été relâchés

Cinq des six personnes interpellées et placées en garde à vue mardi lors d’une opération de police dans le quartier populaire de la Villeneuve à Grenoble ont été relâchées, a-t-on appris de source judiciaire.

“En l’absence d’éléments matériels et face à leur dénégation, cinq d’entre eux ont été libérés faute de charges suffisantes”, a expliqué à l’AFP, Jean Philippe, procureur de la République, en précisant cependant que l’enquête se “poursuivait”. La garde à vue d’une seule personne, soupçonnée d’avoir incendié des véhicules lors des nuits de violences dans le quartier de la Villeneuve, a été prolongée, a-t-on précisé de même source. Les six hommes, âgés de 19 à 21 ans et dont les identités n’ont pas été révélées, ont été interpellés mardi matin et placés en garde en vue à l’hôtel de police de Grenoble dans le cadre d’une enquête préliminaire pour violences envers des fonctionnaires de police et dégradations par incendie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related