Subscribe

Visas : Les USA annulent le tirage au sort à cause d’une erreur informatique

Quelque 22.000 personnes, venant toutes de pays pauvres, ont déjà été informées par erreur que leur demande de visa était recevable, a précisé un haut responsable de la diplomatie. Une bourde informatique du département d’Etat a contraint les Etats-Unis à annuler un tirage au sort effectué parmi près de 20 millions de candidats à l’immigration, a annoncé vendredi l’administration américaine.

“Nous regrettons sincèrement ce désagrément et la déception causée”, a-t-il assuré lors d’un point de presse donné sous anonymat.

Le programme annuel Diversity Visas, mis en place en 1994, offre une possibilité d’immigration aux Etats-Unis pour des travailleurs venant de pays pauvres, même s’ils n’ont pas de parents ni d’employeur aux Etats-Unis.

La loterie consiste en un tirage au sort entièrement électronique parmi les millions de demandes reçues chaque année.

Pour 2012, un peu moins de 100.000 demandes doivent être choisies parmi les 14,7 millions de candidatures reçues (19,6 millions en comptant les familles accompagnant les demandeurs). Au total, 50.000 visas doivent être attribués, les autorités prévoyant qu’un certain nombre de sélectionnés ne déposeront pas de dossier et que d’autres se verront rejetés.

Hélas, “un nouveau programme informatique a été employé pour faire la sélection et il n’a pas réussi à fournir une liste de résultats aléatoires”, a expliqué le responsable, ajoutant que c’était la première fois qu’une telle erreur se produisait.

Concrètement, 90% des personnes sélectionnées par l’ordinateur avaient déposé leur demande pendant les deux premiers jours de la période de candidature, ouverte du 5 octobre au 3 novembre 2010.

Les résultats postés sur internet à partir du 1er mai “ne représentent pas la sélection juste et aléatoire des candidats que requiert la loi américaine”, et sont donc faux.

Un nouveau tirage au sort va avoir lieu sur la base des mêmes candidatures. Il sera publié autour du 15 juillet, a indiqué le responsable.

Le département d’Etat n’a même pas la ressource de se retourner contre un fournisseur, puisque l’application informatique coupable est “un programme maison”, a admis le diplomate.

Sur la page d’accueil du site (dvlottery.state.gov), un message en rouge informe les visiteurs: “Nous avons actuellement des difficultés techniques”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related