Subscribe

Washington organise une conférence internationale sur les énergies propres

Les Etats-Unis organisent les 19 et 20 juillet une conférence ministérielle à laquelle plus de vingt pays sont conviés pour lancer de nouvelles initiatives visant à accélérer la transition vers des énergies propres, a annoncé jeudi le Ministère de l’Energie.

Les délégations gouvernementales, chefs d’entreprises et autres leaders dans le secteur des énergies propres discuteront à Washington de leurs expériences et annonceront des initiatives conjointes lors d’un forum public, précise un communiqué.

Cette conférence est issue d’un partenariat mondial lancé par le Forum des principales économies (MEF).

Les pays devant participer à la conférence de Washington lundi et mardi sont responsables de 70% des émissions de gaz à effet de serre de la planète et de 80% du produit intérieur brut mondial ainsi que de 80% du marché total des technologies pour produire des énergies propres.

La conférence sera présidée par le ministre américain de l’Energie, Steven Chu.

Les pays invités sont notamment le Brésil, le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, l’Inde, la Chine, le Mexique, la Corée du Sud, la Russie, l’Espagne, la Grande Bretagne, l’Afrique du Sud, les Emirat Arabes Unis.

A la veille de cette rencontre, un rapport de l’ONU publié jeudi montre que pour la deuxième année consécutive en 2009, les Etats-Unis et l’Europe ont ajouté plus de capacités de production propre d’électricité tel que des éoliennes et du solaire que de sources conventionnelles comme le charbon, le gaz naturel et le nucléaire.

Les nouvelles capacités d’énergie renouvelable ont représenté 60% du total installé en Europe et plus de 50% aux Etats-Unis avec une nette augmentation de l’éolien.

Les investissements privés et publics dans les énergies propres a fait un bond de 53% en Chine en 2009 qui s’est traduit par un accroissement de près de 37 gigawatts (GW) de capacité d’énergie renouvelable, plus que tout autre pays.

Mondialement, ces capacités ont augmenté de près de 80 GW, dont 31 GW pour l’hydroélectricité et 48 GW de solaire et éolien notamment. Un gigawatt équivaut à un milliard de watts.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related