Subscribe

Washington veut fermer Guantanamo avant l’élection de 2012

Le ministre américain de la Justice, Eric Holder, a assuré mardi que le gouvernement américain était “déterminé” à fermer la prison de Guantanamo d’ici l’élection présidentielle de novembre 2012 même si cet objectif est contesté par une partie du Congrès américain.

“Comme nos alliés européens, nous estimons que la fermeture de Guantanamo serait une bonne chose”, a dit à la presse M. Holder, à l’issue d’une audition devant une commission du Parlement européen à Bruxelles. Le gouvernement américain “est déterminé à fermer Guantanamo dès que possible”, a-t-il indiqué. La prison pourrait être fermée d’ici l’élection présidentielle et, si cela s’avère impossible, le gouvernement américain tentera de fermer la prison après l’élection si Barack Obama est réélu, a assuré M. Holder.

Rappelant que le président Barack Obama avait fait de la fermeture de la prison “une de ses premières priorités” au début de son mandat, en janvier 2009, il a reconnu que ce projet avait suscité une “grande opposition intérieure”. “Mais nous avons toujours l’intention de fermer Guantanamo”, a-t-il insisté.

Ouvert en janvier 2002, pour enfermer les suspects de terrorisme, le camp de Guantanamo est devenu le symbole des excès de la “guerre contre le terrorisme” du prédécesseur de Barack Obama, George W. Bush. Près de 800 hommes seraient passés par ses geôles au total. Il en resterait près de 200 aujourd’hui.

Le Congrès des Etats-Unis, pour des raisons budgétaires, empêche de facto la fermeture de la prison en refusant de débloquer de l’argent pour transférer les détenus de la prison militaire située sur l’île de Cuba vers le territoire américain ou dans des pays tiers.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related