Subscribe

Whitney Houston hospitalisée à Paris

La chanteuse américaine Whitney Houston, l’une des artistes pop ayant vendu le plus de disques, a été hospitalisée à Paris dans la nuit de mardi à mercredi, après avoir annulé le premier concert européen d’une tournée très attendue, en suspens après ce nouvel accident de santé.

La star noire-américaine de 46 ans, dont les temps dorés de la carrière ont été portés à l’écran dans “Bodyguard” en 1992, est soignée pour “une rhinopharyngite chronique et une infection dont la cause n’a pas été identifiée”, a indiqué son entourage parisien.

Le Dr François Zuccarelli, chef du département de phlébologie de l’hôpital Saint-Michel à Paris, s’est rendu mardi soir à son chevet à l’hôpital américain de Neuilly, à la demande des assureurs du Palais omnisports de Paris-Bercy (POPB), où elle devait se produire le même soir.

“Mon problème était de savoir si elle pouvait chanter à Bercy, j’ai constaté qu’elle ne pouvait pas chanter”, a-t-il indiqué à l’AFP.

Programmé jeudi à Manchester, le deuxième concert de cette tournée européenne très attendue de la star noire-américaine de 46 ans, est également annulé, selon le site de la salle de concerts, le Manchester Evening News Arena.

La chanteuse avait dû renoncer dès mardi au concert prévu le soir même au POPB en raison d’une “infection respiratoire”, selon la production, qui a reporté cette date au 1er juin.

Whitney Houston “n’est même pas en état de quitter sa suite. Elle semble avoir pris froid dans l’avion. (…) Elle se réjouissait de jouer à Paris. Toute la presse européenne avait été invitée”, avait alors confié la productrice Jackie Lombard.

Aucune information n’a été donnée sur la trentaine d’autres concerts prévus jusqu’en juin, notamment en Grande-Bretagne (Glasgow, Birmingham, Nottingham, Newcastle, Londres) et à Dublin, Milan, Rome, Zurich, Berlin, Copenhague, Stockholm et Helsinki.

Le problème de santé de la star afro-américaine aux 140 millions d’albums vendus survient après plusieurs contre-performances depuis le début de la tournée, selon des vidéos tournées avec des téléphones portables par des spectateurs, postées sur internet et vues des centaines de milliers de fois.

A Moscou, en décembre, Whitney Houston a visiblement trébuché en chantant son tube le plus célèbre, sa ballade soul “I Will Always Love You” (1992). Des scènes identiques ont été observées lors de concerts en Australie.

En 2009, après des années d’absence artistique au cours de laquelle elle a fait parler d’elle autant pour ses démêlés avec la drogue que pour sa carrière, Whitney Houston a publié un nouvel album “I Look to You”, salué par la critique.

Depuis le début des années 2000, des problèmes de toxicomanie ont valu à Whitney Houston de faire souvent la Une de la presse populaire, tandis que son créneau musical a été occupé par des chanteuses plus jeunes comme Maria Carey.

“Je peux résister à la douleur, mais ma vie ne se résume pas à cela”, chante Whitney Houston, lauréate de 26 American Music Awards et de six Grammies, dans la chanson “Nothin’ but love”, qui a donné son titre à sa tournée mondiale 2010.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related