Subscribe

William Friedkin à l’affiche du 38e festival américain de Deauville

Le cinéaste William Friedkin sera à l’affiche de la 38e édition du festival du cinéma américain de Deauville qui se tiendra du 31 août au 9 septembre, a annoncé mercredi son directeur Bruno Barde.

“William Friedkin recula les limites du genre, explora la nature humaine pour nous livrer les chefs d’oeuvre Cruising, L’exorciste, French Connection, Police fédérale Los Angeles…”, a assuré Bruno Barde, en présentant le festival 2012 au cours d’une conférence de presse. Le cinéaste expliquera son travail et sa carrière au cours d’une rencontre avec le public et présentera en avant-première son dernier film “Killer Joe”, un thriller qui met en scène des personnages sans foi ni loi, prêts à tout pour détourner une assurance-vie.

Parmi les premières, figurent aussi “Mud” de Jeff Nichols,grand prix du festival 2011, “Elle s’appelle Ruby” de Jonathan Dayton et Valérie Faris, ou encore “Jason Bourne Legacy”, le quatrième volet de la série très populaire, avec Jeremy Renner à la place de Matt Damon dans le rôle titre. Le public retrouvera aussi les séries télévisées comme “Deauville saison 3” et “Les docs de l’Oncle Sam” avec, notamment, les portraits du comédien Ben Gazzara, de Diana Vreeland, une femme excentrique qui régna durant plus de 50 ans sur la mode américaine, et d’Ethel Kennedy, l’épouse de Robert Kennedy assassiné comme son frère John, président des Etats-Unis, dans les années 1960.

Au cours de cette édition, un hommage sera rendu à Paula Wagner, la productrice de Tom Cruise et de Steven Spielberg, qui participera à une table ronde aux côtés de producteurs français et américains. La sélection officielle comprendra quatorze longs métrages, dont quatre n’ont pas encore trouvé de distributeurs et sept sont des premiers films. Le jury sera présidé par la comédienne et réalisatrice française Sandrine Bonnaire, révélée dans “A nos amours” de Maurice Pialat, en 1983.

En 2011, le jury avait couronné “Take Shelter” de Jeff Nichols qui raconte l’histoire d’un homme tranquille sujet subitement à des terreurs. En 2010, c’était “Mother and child”, un film autour de la maternité de Rodrigo Garcia avec Annette Bening, Naomi Watts et Kerry Washington qui avait remporté le Grand Prix.

Le jury 2012, présidé par Sandrine Bonnaire, est composé de Sami Bouajila, Clotilde Courau, Philippe Découflé, Anaïs Demoustier, Christophe Honoré, Joann Sfar, Florent Emilio Siri et Alice Taglioni.

Les 14 films en compétition sont : Les bêtes du sud sauvage de Benh Zeitlin, Booster de Matt Ruskin, California Solo de Marshall Lewy, Compliance de Craig Zobel, Electrick Children de Rebecca Thomas, For Ellen de So Yong Kim, Francine de Brian M. Cassidy et Melanie Shatzky, Gimme The Loot d’Adam Leon, God Bless America de Bobcat Goldthwait, Robot and Frank de Jake Schreier, Smashed de James Ponsoldt, Una Noche de Lucy Mulloy, The We and the I de Michel Gondry, et Your Sister’s Sister de Lynn Shelton.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related