Subscribe

XIII débarque aux États-Unis les 8 et 15 février 2009

La minisérie française XIII, adaptée de la bande dessinée culte de Jean Van Hamme, sera diffusée sur NBC les 8 et 15 février 2009 à 21 heures, heure de New York. Elle a battu des records d’audience en France sur la chaîne privée Canal +. Cet article a été publié dans l’édition de décembre de France-Amérique. Pour vous abonner, cliquez ici.

En matière de produits culturels, la télévision ne fait pas exception : il reste très difficile pour une création non anglo-saxonne de pénétrer le marché américain. Raison de plus de se féliciter de la prochaine diffusion de XIII aux États-Unis. Cette minisérie, composée de deux épisodes de 90 minutes et produite par la société française Cipango, aura bientôt l’illustre honneur d’être la première production hexagonale à être diffusée en « prime time » sur une chaîne américaine – en l’occurrence NBC. Et ce, quelques semaines seulement après avoir battu des records d’audience en France, sur la chaîne privée Canal +. La minisérie a en effet été programmée pour les 8 et 15 février 2009 à 21 heures, heure de New York.

À quoi tient donc un tel phénomène ? Sans doute à la popularité de la série originelle. Car avant d’être adaptée pour la télévision, XIII s’est d’abord imposée en France comme une bande dessinée culte, plébiscitée par les lecteurs depuis sa création en 1984 par le scénariste Jean Van Hamme et le dessinateur William Vance. Inspirée des romans de Robert Ludlum et de l’assassinat de JFK, cette saga à succès retrace les aventures d’un homme amnésique, tatoué du chiffre XIII, en quête de son identité – quête d’autant plus ardue qu’il se voit accusé de l’assassinat du président des États-Unis et qu’une troupe de tueurs est lancée à ses trousses… À travers ce héros improbable, aussi séduisant pour ses qualités physiques que pour sa fragilité, la BD évoquait une Amérique en crise, encore traumatisée par ses vieux démons (Vietnam, mafia, Ku Klux Klan), et prête à succomber à un complot néofasciste au sommet de l’État.

Une série fidèle dans l’esprit

De cette trame, la série a gardé les éléments principaux. Seuls quelques détails mineurs ont été modifiés – le président assassiné est une femme, le héros n’est pas retrouvé sur une plage mais au milieu de la forêt… Mais l’esprit demeure. « C’est ce qui était le plus important pour moi », assure Jean Van Hamme, créateur et scénariste de XIII. « Il n’est jamais facile de travailler avec des Américains, et il a fallu quatre ou cinq versions du scénario avant de se mettre d’accord. Mais aujourd’hui, je suis très satisfait du résultat final. » Réalisée par Duane Clark – déjà auteur de plusieurs épisodes des Experts -, la série dose avec brio son cocktail d’action, de recherche identitaire et de traquenard politique. Le tout servi par une distribution plutôt convaincante, à commencer par Stephen Dorff, dans le rôle de XIII, et Val Kilmer, en tueur à gages sadique.

Difficile, cependant, de résumer l’histoire complexe de la BD en seulement deux épisodes, quand celle-ci compte aujourd’hui une vingtaine d’albums. « C’est une série tout à fait adaptée au genre télévisé, sur le mode d’un feuilleton comme Le Fugitif, avec une ligne rouge continue mais un mini scénario pour chaque épisode », plaide d’ailleurs Jean Van Hamme. Ses vœux pourraient bientôt être exaucés : déjà vendue dans de nombreux pays, la série devrait connaître une suite, qui prolongerait le récit de 13 nouveaux épisodes d’une heure. Histoire d’en savoir un peu plus sur l’identité du mystérieux XIII…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related