Subscribe

Yael Naïm : un concert chaleureux sous les étoiles

La franco-israelienne a réalisé en début d’année l’exploit de se placer en haut des charts américains grâce à la pub pour le MacBook Air d’Apple. En concert, elle transforme l’essai et gagne les faveurs du public grâce à une pop-folk maîtrisée et chaleureuse. À voir ce mois-ci à San Francisco et Montréal.

Un tube. C’est ce qui avait conduit la plupart des spectateurs de Central Park à New York dimanche soir. Cette chanson que Apple avait choisie pour illustrer la campagne de lancement de son MacBook Air, un air entêtant qui faisait l’apologie d’une "New soul". Malgré les paroles en anglais, c’est bien une chanteuse franco-israelienne, Yaël Naïm, qui se cache derrière ce tube. Installée à Paris, après une petite carrière d’interprète qui a bien failli avoir sa peau, elle compose depuis quelques années des chansons folks qu’elle chante tantôt en anglais, tantôt en hébreu, tantôt en français.

C’est sa rencontre avec David Donatien, musicien et producteur, qui l’a incitée à écrire et composer. Aujourd’hui, ils forment un duo et se partagent l’affiche de ce concert à ciel ouvert à Central Park. Le public, très sage et au départ circonspect, se laisse vite entraîner par la fraîcheur de ces ballades et de la jeune chanteuse, qui n’hésite pas à plaisanter sur scène, parfois même en français. C’est si rare de voir ici des artistes qui revendiquent leurs origines françaises sans se cacher pas derrière le masque neutre de l’anglophonie…

Quand, avant de chanter New Soul, elle explique l’origine de cette chanson-miracle, qui lui a apporté la reconnaissance instantanée aux États-Unis, il est question de renaissance et de nouveau départ. Une autre manière de raconter que, héroïne des Dix commandements, la comédie musicale de Pascal Obispo et Élie Chouraqui, elle s’est fourvoyée dans l’impasse de jolie chanteuse à voix, avant de trouver sa voie : celle d’une songwriteuse inspirée, à la présence scénique remarquable, douée d’une voix impressionnante mais qui n’a pas besoin des décibels pour se faire entendre.

De plus, la belle avait invité des musiciens prestigieux pour l’accompagner sur scène ce dimanche soir, parmi lesquels Garry Lucas, ex-guitariste de Captain Beefheart et co-auteur avec Jeff Buckley de Grace, une des plus belles chansons du monde…

Yaël Naïm et David Donatien seront en concert aux États-Unis au mois de juin :

À San Francisco le 24 juin au Bimbo’s 365 Club
http://www.bimbos365club.com/

À Montréal le 27 juin au Festival International de Jazz de Montréal
http://www.montrealjazzfest.com/

Prochains concerts gratuits Summerstage à ne pas manquer :
le malien Vieux Farka Touré, le 28 juin, de 15h à 19h
le français Rachid Taha, le 5 juillet, de 15h à 19h

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Yaël Naim et David DonatienYaël Naim et David Donatien Après la comédie musicale Les 10 commandements qui l’a révélée en France et un premier opus qui n’avait pas trouvé son public, Yaël Naim connaît le succès avec un sublime deuxième album, […] Posted in Music
  • Salif Keita célèbre la fête de la musique à Central ParkSalif Keita célèbre la fête de la musique à Central Park Près de 5000 personnes ont assisté hier au concert de Salif Keita organisé au Summerstage à Central Park pour la fête de la musique. Salif Keita, « la voix dorée d'Afrique », a fait […] Posted in Music