Subscribe

Youri Djorkaeff : « Ces gens ont sali le maillot bleu ! »

Youri Djorkaeff, ancien champion du Monde 1998 et d’Europe 2000, a bien voulu à nouveau livrer ses impressions sur la défaite de l’équipe de France face à l’Afrique du Sud ainsi qu’une analyse de la situation actuelle du football français. Entretien sans compromis.

Quel est votre sentiment après le scandale qui entoure l’équipe de France et cette déroute face à l’Afrique du Sud ?

C’est grave, mais c’est à l’image de ce qu’on a été depuis deux semaines : la risée de la Coupe du monde. Je pense que les gens ne réalisent pas : les joueurs, le staff et les supporters. Je suis sous le choc. Ce dernier match de poule est anecdotique et on se fiche même de qui a joué ou pas joué. Ce qui arrive à l’équipe de France est incompréhensible. Je n’arrive pas à expliquer comment quelqu’un n’est pas monté au créneau pour dire : « Oh les gars, là, on fait une erreur ! » Il n’y a qu’une seule vérité, celle du terrain, et tous les joueurs l’ont oubliée. Ils n’ont rien montré. À leur place, je ne l’aurais pas ramené et aurais vraiment fait profil bas. Aujourd’hui, je pense à ces joueurs qui ont eu une sélection en équipe de France, à ceux aussi qui en ont eu plus mais qui n’ont pas été retenus. Je pense aussi aux plus anciens, à Raymond Kopa qui doit se dire : Mais comment ce genre de choses est-il possible ? Où est le respect du maillot ? Ces gens l’ont sali, et c’est ce qu’on retiendra d’eux.

Que pensez-vous du geste de Raymond Domenech, qui, à la fin du match a refusé de serrer la main de Carlos Parreira, entraîneur de l’Afrique du Sud ?

C’est inexcusable. Ça fait deux ans qu’il fait boulette sur boulette. Même Arsène Wenger et Alex Ferguson, qui ne peuvent pas se supporter, se serrent la main après un match.

Jean-Pierre Escalettes, président de la fédération française de football, doit-il démissionner ?

Après un échec pareil, il y a des responsables qui doivent se retirer d’eux-mêmes. Les gens qui sont à la tête de l’équipe de France se doivent d’anticiper ce genre de choses, même si là on peut parler de vraie débacle.

Comment voyez-vous la suite avec Laurent Blanc ?

Il va avoir l’avantage de partir avec une feuille toute blanche. Il faudra qu’il explique comment cela doit se passer en équipe de France. Il a eu de bons résultats avec Bordeaux, je ne vois pas pourquoi cela ne marcherait pas avec les Bleus. Mais l’objectif n’est même pas 2012, mais plutôt l’Euro 2016 qui se déroulera en France. Et cela ne s’arrête pas à l’équipe de France : il y a un vrai travail à reprendre même au plus bas niveau de la formation. En tant que représentant du football amateur, je vais devoir faire en sorte de montrer au monde que ce que les gens ont vu à la Coupe du monde n’est pas la vraie vitrine du football français. Ce qu’on a vu en Afrique du Sud n’est certainement pas un bon exemple pour les jeunes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related