Subscribe

Entre gaffes et petites phrases, Frédéric Lefebvre adresse ses vœux aux Français

Frédéric Lefebvre, député des Français d’Amérique du Nord, a adressé ses vœux pour 2014 lors d’une intervention sur France 2. Il en a profité pour “réparer un oubli” de François Hollande, qui, lors de ses vœux télévisés aux Français, n’avait pas mentionné les Français de l’étranger.

Après les vœux télévisés de François Hollande, le député des Français d’Amérique du Nord Frédéric Lefebvre (UMP) a présenté les siens aux Français et a réagi aux résolutions prises par le président de la République. Il en a profité pour s’adresser aux Français de l’étranger, que le président de la République n’a pas mentionné.

D’après le deputé, la France devrait porter davantage d’attention à ses citoyens vivant hors du territoire car ils sont une “source d’inspiration au changement”. “Nous avons besoin de votre vision, nous avons besoin de votre regard pour réformer la France”, a-t-il déclaré.

Les 3 millions d’expatriés français seraient selon l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy ceux “qui surfent sur la mondialisation. Il serait utile d’écouter (…) ces Français qui ont eu l’audace de tenter leur chance loin de la France”.

Un appel à une opposition moderne

Alors que les députés UMP sont nombreux à critiquer les engagements pris par François Hollande lors de son intervention du 31 décembre, Frédéric Lefevbre se démarque au sein de sa propre famille politique.

“Prenons au mot le président de la République avec une opposition moderne. A nous de faire des propositions plus audacieuses, plus puissantes et plus fortes que celles de la majorité”, a-t-il déclaré au Figaro, mettant ainsi le président de la République au défi de rendre ses résolutions concrètes. Pour lui, ces vœux annoncent un changement de politique, voire même un “changement de premier ministre”.

Le député se dit victime d’un piratage sur twitter

Ses vœux, Frédéric Lefebvre les a aussi présentés sur son compte Twitter, le 1er janvier vers 13h : “Je vous souhaite une excellente année 2014. Que le bonheur et la réussite vous sourisse en cette année d’élections”. Raillé par les médias suite à cette erreur de conjugaison, le député nie avoir tapé ces 140 signes “Le message qu’une bonne partie de la presse relaie (…) n’est pas le mien. Mon compte Twitter a été hacké le jour de l’an. C’est un message que je n’ai pas rédigé”, a-t-il expliqué au Parisien.fr, insistant sur le fait qu’il était aisé de pirater un compte.

Pas avare de gaffe, Frédéric Lefebvre s’est aussi fait remarquer par son “infolettre” envoyée aux Français dans lequel le député présentait — lui-même cette fois-ci — ses  vœux grâce à une carte animée colorée. L’objet de cet email était le suivant : “Bonne et heure année 2013″… les hackers auraient-ils encore frappé ?


Les voeux de Frédéric Lefebvre du 1er janvier 2014, sur France 2.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related