Subscribe

Etats-Unis : la marée noire décrétée “catastrophe nationale”

La marée noire qui menace les côtes de Louisiane (sud) a été décrétée “catastrophe nationale”, a annoncé jeudi la ministre de la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, tandis que le président Barack Obama a promis de mobiliser “tous les moyens disponibles”, dont l’armée.

Mme Napolitano a par ailleurs insisté sur le fait que le groupe britannique BP, qui exploitait la plateforme pétrolière, était “responsable” de la marée noire provoquée par le naufrage de la structure dans le golfe du Mexique, et a exigé de sa part “la réaction la plus forte possible”.

“Comme l’a signifié clairement le président et comme le signifie la loi, BP est responsable et doit financer le coût des opérations de dépollution”, a dit Mme Napolitano lors d’un point de presse sur la catastrophe organisé à la Maison Blanche.

“Nous allons utiliser tous les moyens disponibles, dont éventuellement ceux du département de la Défense” pour venir à bout de cette catastrophe, a affirmé pour sa part lors du même point de presse le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs.

Janet Napolitano a précisé que la décision de décréter la marée noire “catastrophe nationale” allait permettre l’utilisation de moyens supplémentaires, notamment de dépollution, venant de tout le pays.

La vaste nappe de pétrole pourrait toucher le delta du Mississippi “vendredi soir”, a déclaré de son côté une responsable des garde-côtes, Sally Brice O’Hara.

Le gouverneur de Louisiane, Bobby Jindal, a décrété jeudi l’état d’urgence dans cet état du sud des Etats-Unis.

La plateforme pétrolière, nommée Deepwater Horizon et propriété de la société Transocean, a coulé le 22 avril après une explosion et un incendie survenus deux jours plus tôt. Elle contenait 2,6 millions de litres de pétrole et extrayait près de 1,27 million de litres par jour. Onze personnes sont portées disparues.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related