Je m'abonne

Opéra économico-baroque à Versailles

Le pouvoir a glissé de la politique vers l'économie. C’est ce qu’a démontré Emmanuel Macron en invitant les patrons des plus grandes multinationales à un dîner de gala au château de Versailles.

Le 22 janvier dernier, le président français a réuni au château de Versailles 140 présidents des plus grandes entreprises mondiales. Le sommet "Choose France" ("choisissez la France") s'est tenu dans la galerie dite des Batailles, où sont exposés de vastes tableaux représentant les victoires de Louis XIV contre ses voisins européens. Le contraste ne pouvait être plus saisissant entre le pouvoir d'hier et celui d'aujourd'hui : les rois de France faisaient la guerre, les monarques contemporains font des affaires.

Si Emmanuel Macron était l'hôte d'un soir, que pèse son pouvoir réel face à celui de ses invités américains, chinois ou japonais ? Plusieurs de ces entreprises réalisent un chiffre d'affaires annuel bien supérieur au PIB de certains Etats. Les décisions stratégiques de Google

[...]

Réservé aux abonnés

Pour accéder à cet article,
identifiez-vous ou abonnez-vous à France-Amérique.

Related

  • Les économistes aveuglesLes économistes aveugles Les chefs d’Etat modernes sont jugés sur les résultats économiques de leur mandat : ce qui est un paradoxe. Dans nos économies ouvertes sur le monde, les gouvernements ont peu de moyens […] Posted in Opinion
  • The Free Market Lives On in FranceThe Free Market Lives On in France In his latest book, Nobel Prize-winning French economist Jean Tirole addresses the problems of the modern economy with market-based solutions. From an American perspective, the French […] Posted in Opinion