Je m'abonne

Une promenade à Versailles comme au temps des rois

Au XVIIe et au XVIIIe siècles, la cour de Versailles était ouverte au public et accueillait artistes, ambassadeurs et diplomates du monde entier. L’exposition « Visitors to Versailles (1682-1789) », au Metropolitan Museum de New York jusqu’au 29 juillet, propose de se glisser dans la peau de l’un de ces visiteurs.

En 1682, Louis XIV installe le siège du pouvoir royal à Versailles, ancien pavillon de chasse construit sous le règne de son père et transformé en palais. En 1789, la Révolution française en chasse Louis XVI. Un siècle durant, la « plus belle cour d’Europe » aura reçu des invités du monde entier, célèbres diplomates et simples curieux. « Versailles a été le palais le plus public d’Europe », rappelle Daniëlle Kisluk-Grosheide, co-conservatrice de l’exposition, qui a d’abord été présentée au musée du Château de Versailles. « Le roi devait y être à la disposition de ses sujets. Si vous étiez là au bon moment, vous pouviez le voir se promener ou assister à son dîner. »

En compilant des récits de voyages de l’époque, la responsable des collections mobilières françaises, hollandaises et anglaises du Met a « souhaité montrer à quel point le palais était un endroit vivant ». Passionnée par « l’humain dans l’histoire de l’art », elle a souhaité organiser « plus qu’une simple exposition d’objets venus de Versailles » : une visite interactive. Un projet lancé il y a six ans en collaboration avec son homologue du musée du Château de Versailles et du domaine du Trianon, Bertrand Rondot.

Dans la peau des visiteurs

Chaque galerie d’exposition représente une étape dans le parcours des visiteurs à Versailles. En arrivant à Paris, ceux-ci devaient d’abord échanger leurs habits de voyage contre des tenues « à la française » richement brodées. Car, comme l’écrivait John Adams en 1782, « aucun vêtement, aucune perruque ou paire de chaussures venus d’ailleurs ne [pouvaient] convenir à Paris ». Ainsi « francisé », on pouvait se rendre à Versailles en attelage ou en bateau.

L’exposition retrace le parcours des visiteurs du XVIIe et XVIIIe siècles. © Visitors to Versailles, MET New York

Puis viennent les jardins, le hall d’accueil des diplomates, les appartements privés et une « Galerie des Glaces » aux dimensions imposantes. Chaque salle recrée l’atmosphère et l’échelle des lieux originaux. Peintures, costumes, bustes de marbre, tapisseries, maquettes et paravents d’époque complètent l’immersion. Quelques cadeaux apportés par les ambassadeurs venus du royaume de Siam (actuelle Thaïlande) ou d’Inde apportent une touche d’exotisme. D’autres artefacts sont plus familiers, comme ceux ayant appartenu à d’illustres Américains venus à Paris pendant la Guerre d’Indépendance. On découvre le sabre de John Paul Jones, le passeport de Thomas Jefferson et une version en français de la Constitution américaine de 1783.

Une expérience auditive

Un ingénieux système d’audioguides en stéréo donne vie à la promenade. Anecdotes et récits historiques ont été enregistrés en Angleterre, dans le Devon. Une résidence privée construite dans le style de Versailles, Oldway Mansion a permis de recréer une bande-son de bruitages « authentiques ».

Ces sons habillent chaque pièce de l’exposition. L’anecdote confiée par un diplomate présenté au roi, un dialogue chez le tailleur en mauvais anglais, un air d’opéra ou le passage de la Reine font de la visite une expérience immersive et didactique.

Visitors to Versailles
Du 16 avril au 29 juillet 2018
Metropolitan Museum of Art
1000 5th Avenue
New York, NY 10028
www.metmuseum.org

  • Avez-vous des « tours » exclusivement pour les classes de français ? Je suis prof de français dans un lycée du CT et je voudrais visiter avec mes étudiants. Qu’est-ce que vous me recommandez?

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Related