Je m'abonne

Un référendum pour autoriser les écoles publiques bilingues en Californie

Le 8 novembre prochain, les Américains éliront leur président pour les quatre années à venir. Ce jour-là, les électeurs californiens décideront également du futur de l’enseignement bilingue dans leur Etat.

Une forme de démocratie directe, dix-sept propositions sont soumises cette année au vote des Californiens : l’abolition de la peine de mort (Proposition 62), la légalisation du cannabis (Proposition 64), une hausse de deux dollars des taxes sur les paquets de cigarettes (Proposition 56), l’interdiction des sacs en plastique (Proposition 67), mais aussi la suspension de l’interdiction des langues autres que l’anglais dans l’enseignement public (Proposition 58).

Seules les écoles privées et les écoles à chartes proposent aujourd’hui un enseignement bilingue en Californie. Depuis le 2 juin 1998 et le vote de la Proposition 227 — approuvée par 61,28% des scrutins —, l’enseignement bilingue est interdit dans les écoles publiques de Californie.

A l’origine de cette décision, une étude gouvernementale menée en 1996-1997. Parmi les 5,6 millions d’élèves inscrits de la maternelle au lycée dans les écoles publiques californiennes, un quart ont été identifiés comme ayant une « maîtrise limitée de anglais ». La désignation Limited English Proficient (ou LEP) s’appliquent aux élèves qui ont des difficultés à lire, parler, écrire ou comprendre l’anglais, mais aussi aux élèves pour qui l’anglais n’est pas la langue maternelle.

La Proposition 227 obligea des établissements publics de l’Etat à remplacer leurs programmes bilingues — essentiellement destinés aux enfants d’immigrés hispaniques — par un enseignement « majoritairement en anglais ». Une décision que certaines écoles choisirent de contourner en enseignant 51% de leur programme en anglais.

Soumise à un référendum ce 8 novembre, la Proposition 58 souhaite révoquer la Proposition 277 et laisser à chaque school district le choix d’autoriser ou non l’enseignement bilingue dans ses établissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related