Je m'abonne

Affaire Grégory : décès de l’oncle de l’enfant

Michel Villemin, l’oncle du petit Grégory Villemin, est mort dimanche à Granges-sur-Vologne d’une longue maladie, à l’âge de 54 ans, a-t-on appris lundi de la mairie de la commune.

Vingt-cinq ans après l’assassinat de son neveu Grégory, retrouvé noyé pieds et poings liés dans la Vologne, dans les Vosges, le 16 octobre 1984, Michel Villemin avait déposé en février dernier une demande de constitution de partie civile.

Les magistrats de la chambre de l’instruction de Dijon, en charge du dossier depuis sa réouverture en décembre 2008, avaient examiné cette demande le 24 février dernier, et doivent rendre leur décision mercredi prochain.

Michel Villemin avait par ailleurs été l’un des acteurs majeurs de « l’affaire Grégory » dès le début de l’enquête, puisqu’il avait toujours affirmé avoir reçu l’ultime appel du « corbeau » qui revendiquait le crime du garçonnet, à 17h32.

Les parents du petit Grégory l’avaient pourtant régulièrement soupçonnés d’être l’auteur des appels téléphoniques anonymes qui a harcelé l’ensemble des membres de la famille Villemin de septembre 1981 à octobre 1984.

Michel Villemin était par ailleurs très lié à son cousin Bernard Laroche, un temps suspecté de l’assassinat de Grégory avant d’être abattu par Jean-Marie Villemin, père de l’enfant et frère de Michel, le 29 mars 1985.

Depuis la réouverture de dossier en 2008, des traces génétiques ont été découvertes sur plusieurs scellés, dont certaines lettres du corbeau. Elles sont actuellement en cours de comparaison avec des prélèvements ADN réalisés sur une cinquantaine de personnes liées à l’affaire.

Related