Je m'abonne

Airbus : La course aux étoiles en Floride

Le groupe aéronautique européen inaugurera à l’automne une usine de production de satellites à proximité de Cap Canaveral en Floride. Airbus, qui produit déjà des avions moyen-courriers dans l’Alabama, lorgne désormais sur la défense spatiale et les contrats de l’armée américaine.

A Exploration Park, sur le complexe de lancement spatial de la NASA, le bâtiment qui abritera la future usine Airbus est achevé. La peinture au sol est sèche. Deux lignes d’assemblage seront installées « en novembre ou en décembre », annonce le porte-parole du groupe aux Etats-Unis. Elles permettront à Airbus de produire des mini-satellites au rythme record de « deux à trois » par jour.

Neuf cents de ces satellites — chacun pèsera 150 kilos et aura la taille d’un réfrigérateur — seront produits pour le compte de la société américaine OneWeb. Placés en orbite à basse altitude (1 200 kilomètres au-dessus de la Terre), ces satellites formeront une « constellation » capable de rendre internet accessible dans le monde entier.

Une première ligne d’assemblage est actuellement à l’essai au siège d’Airbus à Toulouse. Une fois les deux lignes d’assemblage mises en service en Floride, Airbus compte atteindre la cadence de production annoncée d’ici 2019. « Nous sommes habitués à produire des satellites de grande taille », explique Quentin Hunstad, le porte-parole du groupe aux Etats-Unis. « Nous avons dû mettre au point un nouveau processus pour produire ces satellites, qui sont bien plus petits, aussi rapidement. »

OneWeb-Satellite-toulouse-airbus-france-florida-floride-exploration-park-constellation

© Dominique Eskenazi/OneWeb Satellites

L’usine de Floride, qui emploiera 250 Américains et créera 3 000 emplois indirects dans l’Etat, est une vitrine pour Airbus. Le groupe européen a investi 85 millions de dollars sur le site et compte proposer sa technologie de mini-satellites au gouvernement américain. Des discussions sont en cours avec le département de la Défense, l’U.S. Air Force, l’Agence de défense antimissile (MDA) et l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA), confirme Quentin Hunstad.

Les dix premiers satellites, produits en France, seront lancés avant la fin de l’année depuis la base française de Kourou en Guyane. Les satellites qui suivent, confirme l’entreprise OneWeb, seront lancés depuis plusieurs sites : Kourou, Cap Canaveral en Floride, Baïkonour au Kazakhstan, et Vostochny en Russie.


Airbus sur Mars

Dans le cadre d’un autre partenariat entre l’Europe et les Etats-Unis, Airbus est en train d’achever la construction du futur véhicule d’exploration de la NASA dans son usine de Brème en Allemagne. Cette capsule (ou module de service) fournira oxygène, eau, électricité, chaleur et carburant à l’équipage du vaisseau Orion lors de leur voyage vers Mars. Elle sera acheminée en Floride par bateau en août et sera couplée au vaisseau Orion cet automne. Son premier vol, une mission d’exploration sans équipage, aura lieu en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related