Je m'abonne

Les foulards Amédée réécrits par Nicolas Ouchenir

A l’occasion des fêtes de fin d’année, la marque d’accessoires en laine Amédée Paris s’est associée au calligraphe vedette Nicolas Ouchenir pour créer une collection de foulards alliant dessins à l’encre et graphies sur le thème du voyage.

Nicolas Ouchenir aime le beau papier et les belles lettres. A l’ère de Twitter, le jeune Parisien s’est imposé comme le calligraphe préféré des grandes maisons de luxe : Dior, Chanel, Hermès, Lancôme et Givenchy font appel à lui pour écrire leurs invitations personnalisées. Il en réalise jusqu’à mille par jour pendant la Fashion Week !

Cet « accro du papier » a aussi calligraphié des étiquettes vintage pour Dom Pérignon, des logos pour le musée du Louvre et des lettres d’amour. Pour Amédée Paris, une filiale du groupe Chargeurs (qui possède aussi le magazine France-Amérique), il signe aujourd’hui une collection ponctuelle de sept foulards en laine mérinos.

Amedee-Paris-Nicolas-Ouchenir-scarf-bandana-foulard-paris

« Chaque pièce est une invitation au voyage », témoigne Déborah Berger, qui a fondé la marque Amédée Paris en 2018. Nicolas Ouchenir a eu carte blanche pour illustrer sept régions du monde : Paris, New York, Shanghai, mais aussi la Patagonie, la Tasmanie et la Nouvelle-Zélande — les « terres de laine » — ainsi que Biella, le village du Piémont italien où sont réalisées la plupart des accessoires Amédée Paris.

Dessins à l’encre et calligraphie

Sur chaque foulard, Nicolas Ouchenir a calligraphié quelques strophes d’un poème ou d’une chanson, soulignant ses dessins à l’encre. Sur le modèle New York, la chanson éponyme de Frank Sinatra encadre une carte de la ville et une perspective du pont de Brooklyn et sur le modèle Paris, les mots du chanteur Jacques Dutronc forment un arc-en-ciel au-dessus du pont au Change et de la Conciergerie : « Il est cinq heures, Paris s’éveille… »

Amedee-Paris-Nicolas-Ouchenir-scarf-bandana-foulard-new-york

Les motifs ont été imprimés à Côme, dans le nord de l’Italie, par procédé numérique, explique Déborah Berger. « La méthode traditionnelle de l’impression au cadre ne permettait pas de reproduire le rendu aquarellé des dessins de Nicolas Ouchenir et la finesse de ses écritures. » Les foulards (140 euros) seront vendus jusqu’au 31 décembre 2019 sur le site web d’Amédée Paris, à la boutique de l’hôtel Ritz et dans le concept store L’Exception, dans le Ier arrondissement de Paris. Avis aux voyageurs franco-américains : les créations de Nicolas Ouchenir pour Amédée Paris seront aussi vendues sur les vols Paris-New York de La Compagnie !


=> Pour toute commande sur la boutique en ligne www.amedeeparis.com, bénéficiez de 15 % de réduction et de frais de port gratuits grâce au code FRANCEAMERIQUE !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Related