Je m'abonne

« Ce qui nous lie » en salles américaines

Le dernier film de Cédric Klapisch (Un air de famille, L’Auberge espagnole) nous emmène dans le vignoble bourguignon, à Meursault. En filmant une fratrie de jeunes vignerons, il s’intéresse à l’élaboration du vin et à la transmission de l’héritage.

Après Casse-tête chinois, son précédent long métrage tourné à New York en 2012, Cédric Klapisch délaisse la ville pour la campagne, et le portrait d’un couple pour celle d’une fresque familiale. L’aîné d’une fratrie, Jean (Pio Marmaï), a quitté dix ans auparavant l’exploitation viticole familiale pour courir le monde, avant de prendre la tête d’un vignoble en Australie. A l’annonce du décès imminent de son père (Eric Caravaca), il revient sur sa terre natale.


Sa sœur, Juliette (Ana Girardot), se réjouit de son retour, mais son frère, Jérémie (François Civil), l’accepte mal. Après le décès du père à la veille des vendanges, la fratrie est tiraillée entre la tentation de vendre le patrimoine familial et l’envie de garder le domaine qui les a vu naître. Jean hésite à s’investir dans l’exploitation : s’il récupère sa part, son frère et sa sœur seront-ils en mesure de continuer sans lui ? En auront-ils seulement les moyens, dans une région où les prix du foncier ont flambé, faisant s’envoler les frais de succession ?

En l’espace d’une année, ces jeunes adultes vont devoir faire des choix de vie et réinventer leur fraternité, s’épanouissant et mûrissant en même temps que la cuvée qu’ils élaborent. Mêlant à sa trame fictionnelle des scènes documentaires, Cédric Klapisch filme la fabrication de l’un des meilleurs vins du monde, le Bourgogne. Il excelle, comme à son habitude, dans les scènes de groupes : le travail dans les vignes ou la fête qui célèbre la fin des vendanges. En dépit d’une intrigue simple et d’un aspect « carte postale », les paysages sont magnifiques, et l’histoire familiale touchante. 

Sortie américaine : 23 mars
Réalisateur : Cédric Klapisch
Avec : Pio Marmaï, Ana Girardot, François Civil, Eric Caravaca
Distributeur : Music Box
Durée : 113 min

Article publié dans le numéro de mars 2018 de France-Amérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related