Je m'abonne

Barack Obama demande plus de 300 millions de dollars pour vider Guantanamo

Le président américain Barack Obama a demandé lundi au Congrès de lui allouer 237 millions de dollars pour acquérir et transformer une prison dans l’Illinois (nord) censée accueillir certains détenus de Guantanamo, ainsi que 73 millions pour le procès du 11-Septembre.

Le site de Thomson doit être transformé en prison haute sécurité pour accueillir les détenus qui seront traduits devant la justice d’exception militaire et ceux qui seront placés en détention illimitée, sans procès, soit moins d’une centaine d’hommes au total.

La prison de Guantanamo, située sur une base navale américaine à Cuba, compte actuellement 192 prisonniers.

D’une capacité de 1.600 places, la prison de Thomson doit aussi permettre de désengorger d’autres pénitenciers fédéraux aux Etats-Unis.

« Ce budget demande 237 millions pour acquérir –170 millions environ–, rénover, équiper la prison de Thomson et embaucher du personnel », a assuré à la presse lundi Lee Lofthus, chef du département financier du ministère de la Justice.

Il a précisé que la somme ne serait disponible qu’à partir du 1er octobre 2010 quand le budget 2011 entrera en vigueur, renvoyant la possibilité d’un mouvement de détenus hors du centre de détention de Guantanamo à la fin 2010 au plus tôt, à moins que l’administration n’en décide autrement.

Alors que des élus républicains au Congrès ont déjà annoncé qu’ils refuseraient d’allouer des fonds pour transférer des détenus de Guantanamo sur le sol américain pour un autre objet que leur procès, il a estimé « plus intelligent d’acheter une prison » car moins coûteux que d’en construire une.

« Le bureaux des prisons a besoin de places », a insisté le responsable, en rappelant qu’une nouvelle prison fédérale de 1.300 places était aussi en construction dans le New Hampshire (nord-est). Quelque 600 personnes seront embauchées dans les deux établissements.

Le ministère de la Justice a précisé avoir par ailleurs demandé près de 73 millions de dollars pour le transport, l’hébergement, la sécurité et les frais de justice des suspects de terrorisme, essentiellement destinés à financer le procès des cinq hommes accusés d’avoir organisé le 11-Septembre.

Parallèlement, le ministère de la Sécurité intérieure a demandé le déblocage d’environ 200 millions de dollars pour les villes et régions qui accueilleraient des procès terroristes demandant une sécurité renforcée.

La semaine dernière, le maire de New York, Michael Bloomberg, a protesté contre l’organisation du procès du 11-Septembre en plein coeur de la ville, à Manhattan, affirmant notamment avoir évalué le coût pour la sécurité à 200 millions de dollars par an. L’administration a répété lundi qu’une décision de déplacer le procès ailleurs n’avait toujours pas été prise.

Le coût de fonctionnement de la prison de Guantanamo, y compris le transport des prisonniers libérés vers leur pays d’origine ou des pays tiers, est par ailleurs pris en charge par le Pentagone.

Pour 2011, celui-ci réclame 350 millions de dollars pour toutes ses opérations de détention hors Etats-Unis, c’est-à-dire également en Irak et en Afghanistan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related