Je m'abonne

Onze artistes français et américains pour une exposition à Chicago

Depuis sa création en 2013, le programme Hors les Murs du Palais de Tokyo a permis de diffuser les œuvres en provenance de cette institution parisienne dans le monde entier. Le musée d’art contemporain organise son premier projet à grande échelle aux Etats-Unis, du 13 septembre au 29 octobre, au DuSable Museum of African American History à Chicago.

Dans le cadre de ce projet intitulé Singing Stones, onze artistes français et américains créeront des œuvres d’art inspirées par l’espace d’exposition : l’historique Roundhouse. Conçue dans les années 1890 par l’architecte américain Daniel Burnham, qui est également le créateur du Flatiron Building à New York et d’autres bâtiments à Chicago et Washington D.C., cette structure circulaire a d’abord servi d’écurie puis d’entrepôt. Les artistes devront « tenir compte des contraintes imposées par le bâtiment », explique la conservatrice du Palais de Tokyo, Katell Jaffrès, faisant référence au plafond de bois et aux larges fenêtres de la Roundhouse. « Les contraintes sont intéressantes, car elles donnent une direction aux artistes. »

L’intérieur de la Roundhouse, au DuSable Museum de Chicago. © Assaf Evron

France-Amérique : Quel est l’objectif de Singing Stones ?

Katell Jaffrès : L’idée était d’explorer la façon dont les artistes s’approprient l’espace et l’architecture. J’espère que les visiteurs viendront voir cette exposition et qu’ils examineront ensuite l’environnement dans leur vie quotidienne, la ville et la manière dont la ville est construite.

Comment avez-vous choisi ces onze artistes ?

Notre objectif est de montrer la scène artistique française en collaboration avec des artistes de Chicago et de présenter des artistes capables de créer dans le contexte de la Roundhouse. J’aime dire que nous exposons de superbes œuvres d’art au sein d’une œuvre d’art. Certains de ces artistes ont déjà montré leur travail au Palais de Tokyo ; c’est le cas de Thomas Teurlai et Wilfrid Alemendra. Nous avons travaillé avec Florian Punier et David Raffini il y a sept ans, c’est intéressant pour nous de redécouvrir leur travail. Pour d’autres artistes, cette exposition sera un point de départ dans la relation entre Paris et Chicago.

Décrivez certaines des œuvres d’art qui seront présentées dans le cadre de cette exposition.

Nous avons une grande sculpture de Raphaël Zarka, en fait une sculpture modulaire composée de 14 éléments, qui sera expédiée depuis la France et constituera un point de départ important pour cette exposition. Elle s’intitule « Paving Space » et peut être organisée et composée différemment selon l’espace. Elle associe forme et activités urbaines ; cette pièce a été conçue pour le skateboarding. Il n’y aura pas de skateboarders à notre exposition, mais une vidéo projetée en arrière-plan montrera des skaters évoluant sur la structure. Une autre pièce de Wilfrid Almendra, composée de feuilles de verre provenant d’une ancienne serre en France, reflètera la lumière des fenêtres qui entourent l’espace.

Singing Stones at EXPO Chicago 
The Roundhouse

740 East 56th Place
Chicago, IL 60637
www.expochicago.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related